ARCHIVÉ - Rapport sur le Forum sur la sécurité 2013 : les étapes suivantes pour instaurer une culture de la sécurité

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Pour diffusion immédiate
Le 30 septembre 2013

Rapport sur le Forum sur la sécurité 2013 : les étapes suivantes pour instaurer une culture de la sécurité

CALGARY – L’Office national de l’énergie a publié aujourd’hui son rapport au sujet du Forum sur la sécurité 2013 tenu à Calgary plus tôt cette année. Il y est question des thèmes alors abordés ainsi que de mesures précises que l’Office prendra pour accroître continuellement la sécurité dans le secteur pétrolier et gazier au Canada.

Le leadership des entreprises dans la création et le maintien d’une culture de sécurité, l’efficacité des systèmes de gestion et le rôle de l’application de mesures du rendement en gestion des risques comptent au nombre des grands points alors soulevés. La façon dont l’industrie pourrait s’y prendre pour gagner la faveur du public, la qualité de meneur du secteur de l’énergie en matière de sécurité, les attentes citoyennes quant à la transparence de l’information et l’évolution du rôle joué par les organismes de réglementation ont aussi été évoquées.

« L’Office estime qu’un objectif de zéro incident est non seulement souhaitable mais bel et bien réalisable, mentionne son président et premier dirigeant, Gaétan Caron. Si on mise sur des mécanismes de gestion rigoureux et bien mis en place ainsi que sur une culture de sécurité qui imprègne chaque aspect de l’organisation, les incidents seront évitables, et l’Office continuera de prendre des mesures pour faire de cet objectif une réalité. »

Dans le rapport, l’Office s’engage à la prise de mesures concrètes pour aller de l’avant, de concert avec l’industrie, en vue de la réalisation de l’objectif de zéro incident, notamment en faisant ce qui suit :

  • Lancer une consultation publique sur la culture de sécurité pour la définir clairement et bien en cerner les attributs ainsi que les indicateurs.
  • Élaborer des lignes directrices visant une meilleure prévention des catastrophes.
  • Faire en sorte de mieux aligner l’information réglementaire diffusée sur ce que les Canadiens souhaitent et sur ce dont ils ont besoin.
  • Baliser la voie de l’amélioration continue, un parcours nécessitant la collaboration avec d’autres organismes de réglementation, et rendre compte des outils d’exécution en matière de sécurité dont l’Office s’est récemment doté, comme les sanctions administratives pécuniaires.

L’Office s’acquittera de son premier engagement dès octobre alors qu’il publiera sa définition de culture de sécurité pour consultation publique.

L’Office national de l’énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada en mettant la sécurité des Canadiens et la protection de l’environnement au cœur de ses priorités. Sa raison d’être consiste à réglementer, dans l’intérêt public canadien, les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie. Pour un complément d’information sur l'Office et son mandat, consultez le site www.one-neb.gc.ca.

- 30 -

Pour un complément d’information au sujet du Forum sur la sécurité et pour consulter le rapport, voir notre page Forum sur la sécurité 2013

Pour de plus amples renseignements :

Rebecca  Taylor
Conseillère en communications

Office national de l'énergie
Téléphone (sans frais) : 1-800-899-1265
Télécopieur : 403-292-5503
Télécopieur (sans frais) : 1-877-288-8803
TTY (téléimprimeur) : 1-800-632-1663

Date de modification :