ARCHIVÉ - L’ajustement se poursuit sur les marchés du pétrole et du gaz à la suite des transformations considérables qu’a connues le secteur énergétique, révèle un rapport de l’Office national de l’énergie

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 10 avril 2014

Avis aux médias

L’ajustement se poursuit sur les marchés du pétrole et du gaz à la suite des transformations considérables qu’a connues le secteur énergétique, révèle un rapport de l’Office national de l’énergie

CALGARY - L’Office national de l’énergie a publié aujourd’hui son Rapport 2014 sur le réseau pipelinier du Canada. Cette évaluation du marché de l’énergie fait un bilan de la situation des principaux pipelines soumis à la réglementation de l’Office et examine le fonctionnement économique du réseau de transport pipelinier.

Le rapport fait ressortir les répercussions qu’ont eues sur le réseau pipelinier au Canada les transformations drastiques qu’ont subies les marchés du pétrole et du gaz au cours des huit dernières années. Parmi ces transformations, on note les progrès technologiques qui ont rendu possible la production rentable de vastes quantités de pétrole et de gaz de schiste et, tout comme la production de pétrole de schiste, la croissance se poursuit dans l’exploitation des sables bitumineux au Canada. Les oléoducs existants fonctionnent généralement à leur pleine capacité, des projets de construction neuve sont en cours dans ce secteur et plus de pétrole est transporté par chemin de fer. Du gaz naturel issu de nouvelles sources aux États-Unis entre au Canada par l’Ontario, ce qui réduit les livraisons du réseau principal de TransCanada entre l’Alberta et l’est du pays.

Les droits de transport ont augmenté notablement sur les réseaux principaux de TransCanada et d’Enbridge. Il reste que les droits ont été stables sur la plupart des pipelines de 2008 à 2012.

L’Office national de l’énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada en mettant la sécurité des Canadiens et la protection de l’environnement au cœur de ses priorités. Sa raison d’être consiste à réglementer, dans l’intérêt public canadien, les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie. Pour un complément d’information sur l'Office et son mandat, consultez le site www.one-neb.gc.ca.

- 30 -

Renseignements :

Stacey Squires
Agente des communications

Office national de l’énergie
Courriel : stacey.squires@neb-one.gc.ca
Téléphone : 403-299-2717
Téléphone (sans frais) : 1-800-899-1265
Télécopieur : 403-292-5503
Télécopieur (sans frais) : 1-877-288-8803
TTY (téléimprimeur) : 1-800-632-1663

Date de modification :