Chapitre 1 : Introduction

  • La série de documents produits par l’Office national de l’énergie sur l’avenir énergétique permet d’explorer diverses possibilités qui pourraient s’offrir aux Canadiens à long terme. L’analyse ainsi proposée n’a pas de valeur prédictive et ne vise pas non plus à illustrer comment seront atteints certains buts, par exemple les cibles du Canada en matière de changements climatiques. Ces documents misent plutôt sur des modèles, économiques et énergétiques, pour élaborer des projections fondées sur un ensemble d’hypothèses tenant compte des tendances passées et plus récentes dans le monde des technologies, des politiques sur l’énergie et les changements climatiques, des comportements humains et de la structure de l’économie.
  • Le présent rapport, Avenir énergétique du Canada en 2017 – Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040,(« Avenir énergétique 2017 »), est le dernier-né de cette lignée.
  • Avenir énergétique 2017 résulte de l’élaboration des trois scénarios suivants :
    • Le scénario de référence s’appuie sur les perspectives économiques actuelles et adopte une vision modérée pour ce qui est des prix de l’énergie comme des politiques énergétiques ou climatiques déjà annoncées au moment de l’analyse.
    • Le scénario de tarification du carbone élevée (« TCE ») rend compte des répercussions sur la filière énergétique canadienne de prix plus élevés pour le carbone que dans le scénario de référence.
    • Le scénario des avancées technologiques tient compte des incidences qu’aurait l’adoption plus massive de certaines technologies émergentes liées à la production ou à la consommation d’énergie.
  • Avant d’aboutir au présent rapport, l’Office a échangé avec divers spécialistes œuvrant dans le domaine de l’énergie ainsi qu’avec différentes parties prenantes afin de connaître leur opinion, mais aussi pour profiter de leur rétroaction, au sujet des hypothèses retenues et des projections préliminaires en découlant. Il souhaite donc remercier toutes ces personnes, qui ont permis à Avenir énergétique 2017 de voir le jour.
  • Les imprévus sont presque inévitables pendant la période de projection, qu’ils dérivent d’événements géopolitiques ou de percées technologiques, sans oublier la possibilité que de l’information jusque-là inédite fasse surface ni l’évolution naturelle des tendances, des politiques et des technologies. En particulier, des détails de l’approche pancanadienne pour une tarification de la pollution par le carbone restent encore à préciser. Avenir énergétique 2017 avance plusieurs hypothèses simplificatrices sur les futurs prix du carbone au Canada. La forme véritable que prendra l’approche pancanadienne pourrait être à l’origine de répercussions différentes sur la filière énergétique du pays que celles illustrées ici. Le présent rapport ne constitue pas une analyse officielle ou définitive des incidences de cette initiative. C’est dans une telle optique que le lecteur est prié de considérer les projections avancées ici comme le point de départ d’un dialogue sur l’avenir énergétique du Canada et non comme une prédiction des événements à venir.

 

Date de modification :