Aperçu du marché : Bond de 46 % des exportations canadiennes de granules de bois de 2015 à 2016

Date de diffusion : 2017-11-15

Les exportations de granules de bois sont en hausse, comme en témoigne le bond de 46 % enregistré en 2016 par rapport à 2015. Les granules de bois sont un produit de la biomasse provenant souvent des résidus de la sylviculture, tels que les copeaux de bois, l’écorce d’arbre et les sciures. En plus de créer de la valeur à partir de déchets, les granules de bois constituent un combustible qui peut être renouvelableNote de bas de page 1, qui est facile à transporter et qui est plus efficient que le bois.

Le Canada produit des granules de bois pouvant servir à la production d’électricité et au chauffageNote de bas de page 2 et il exporte la majorité de sa production vers d’autres pays. Les exportations de granules de bois ont ainsi bondi en 2016, en réponse à une intensification de la demande mondiale de sources de biomasse pour remplacer le charbon dans la production d’électricité. Les exportations annuelles de granules de bois ont en effet augmenté de 73 % au cours des cinq dernières années, période où elles sont passées de 1 369 millions de kilogrammes en 2012 à 2 373 millions de kilogrammes en 2016. Le Canada se place maintenant au deuxième rang des exportations de granules de bois en fonction du poids, après les États-Unis.

Source et description

Source : Statistique Canada

Description : Le graphique à colonnes empilées montre les principaux pays vers lesquels le Canada a exporté des granules de bois de 2012 à 2016. Au premier rang se trouve le Royaume-Uni, qui a reçu 794 millions de kilogrammes de granules de bois en 2012 et 1 664 millions de kilogrammes en 2016. Vient ensuite le Japon, un marché d’exportation qui est passé de 106 millions de kilogrammes en 2012 à 272 millions de kilogrammes en 2016. À 87 millions de kilogrammes en 2012, les exportations de granules de bois vers les États-Unis ont atteint 170 millions en 2016, faisant du pays le troisième marché en importance des exportations canadiennes. Les exportations vers les autres marchés ont reculé, passant de 382 millions de kilogrammes en 2012 à 266 millions de kilogrammes en 2016.

Le Canada exporte principalement ses granules de bois vers le Royaume-Uni, le Japon et les États-Unis. En 2016, les trois pays ont reçu, respectivement, environ 70 %, 11 % et 7 % des exportations canadiennes, alors que onze pays se sont partagé les 12 % restants. L’accroissement des exportations de granules de bois vers le Royaume-Uni s’explique en partie par une initiative projetée d’éliminer, d’ici 2025, l’utilisation du charbon pour produire de l’électricitéNote de bas de page 3. Les granules de bois, qui sont issues de la biomasse, peuvent remplacer le charbon dans la production d’électricité, du fait qu’elles peuvent être brûlées dans des chaudières à charbon converties [anglais seulement]Note de bas de page 4. L’accroissement des exportations de granules de bois vers les États-Unis est partiellement attribuable aux efforts déployés pour accroître la production d’électricité au moyen de la biomasse [anglais seulement].

 

Date de modification :