Aperçu du marché : L’industrie définit l’utilisation de l’énergie au Canada

Date de diffusion : 2017-12-07

L’Office national de l’énergie a diffusé récemment un nouveau produit : Profils énergétiques des provinces et territoires. Ces profils nous donnent un aperçu de la production, de l’utilisation et du commerce de l’énergie dans notre pays.

Près de la moitié de la demande d’énergie pour utilisation finaleNote de bas de page 1 totale au Canada provient du secteur industriel. Les différents types d’industrie, et leurs tailles variées, dans chaque province ou territoire constituent des facteurs clés déterminant la demande pour utilisation finale et l’intensité énergétique totales.

L’intensité énergétique représente la quantité d’énergie utilisée pour obtenir une unité de production ou d’activité économique. L’énergie utilisée peut être comparée au produit intérieur brut (PIB). L’énergie utilisée peut aussi être comparée à la taille de la population pour calculer la consommation d’énergie par habitant. Ces chiffres montrent comment les Canadiens utilisent l’énergie chaque jour.

Demande d’énergie pour utilisation finale et intensité énergétique par province et territoire (2015)

Source et description

Source : Office, Statistique Canada, calculs de l’Office

Description : Ce graphique à colonnes montre la demande d’énergie pour utilisation finale en pétajoules (PJ) dans chaque province et territoire. Les données peuvent être réparties par secteur ou par type de combustible. Le graphique peut être affiché selon les deux mesures d’intensité énergétique : en gigajoules (GJ) par unité de production (soit le PIB en milliers de dollars) ou en GJ par habitant. Remarque : Un PJ égale un million de GJ. Un PJ correspond à la quantité d’énergie requise pour alimenter la région métropolitaine de Montréal ou pour chauffer 10 000 foyers au gaz naturel pendant un an.

L’extraction de ressources comme le pétrole, le gaz et les minerais utilise beaucoup d’énergie. L’effet de ces industries est évident en Alberta et en Saskatchewan, qui se classent au premier et deuxième rang respectivement, au chapitre de l’intensité énergétique pour utilisation finale et de la consommation par habitant. Dans ces provinces, l’intensité énergétique pour utilisation finale équivaut à près du double de la moyenne nationale, situation largement imputable à l’utilisation industrielle du gaz naturel. Dans le centre du Canada, les secteurs de la fabrication et des services engendrent une plus grande production économique par unité d’énergie que l’industrie de l’extraction des ressources. Par exemple, l’Ontario est le deuxième plus grand consommateur d’énergie pour utilisation finale au Canada, mais il est presque au dernier rang (onzième) pour l’intensité énergétique.

Examinez ce graphique interactif et les profils énergétiques des provinces et territoires pour en savoir plus, ou communiquez avec Kinsey Nickerson ou Ryan Creighton si vous avez des questions (aperçus@neb-one.gc.ca).

 

Date de modification :