Profils des sociétés pipelinières : Réseau Foothills

Source : Foothills Pipe Lines Ltd., Office

Version textuelle du graphique

S’allongeant sur une distance d’environ 1 240 km, le gazoduc Foothills achemine du gaz naturel depuis un point d’interconnexion sur le gazoduc de NOVA Gas Transmission Ltd. situé près de Caroline, en Alberta, vers la Colombie-Britannique et la Saskatchewan. Le réseau Foothills BC s’approvisionne en gaz naturel dans le bassin sédimentaire de l’Ouest canadien (BSOC), qu’il amène jusqu’à un point situé à la frontière canado-américaine près de Kingsgate, en Colombie-Britannique. Il se raccorde alors au réseau de Gas Transmission Northwest Pipeline, qui alimente les marchés du Nord-Ouest sur le Pacifique, de la Californie et du Nevada. Le réseau Foothills SK transporte du gaz naturel depuis le BSOC jusqu’à la frontière canado-américaine près de Monchy, en Saskatchewan, où il rejoint le gazoduc de Northern Border Pipeline, qui se rend jusque dans le Midwest des États-Unis.

En 2016, la capacité d’exportation à Monchy s’est établie en moyenne à 63,41 millions de mètres cubes par jour (2,24 milliards de pieds cubes par jour); le débit, en moyenne à 43,47 millions de mètres cubes par jour (1,54 milliard de pieds cubes par jour). L’utilisation moyenne de Monchy a représenté 68,56 % en 2016.

Les débits mesurés à Monchy concernent des exportations. Le pipeline Foothills se raccorde au pipeline Northern Border à la frontière canado-américaine près de Monchy, en Saskatchewan.

En 2016, la capacité d’exportation à Kingsgate s’est établie en moyenne à 82,78 millions de mètres cubes par jour (2,92 milliards de pieds cubes par jour); le débit, en moyenne à 56,08 millions de mètres cubes par jour (1,98 milliard de pieds cubes par jour). L’utilisation moyenne de Kingsgate a représenté 67,74 % en 2016.

Les débits mesurés à Kingsgate concernent des exportations. Le pipeline Foothills se raccorde au réseau de Gas Transmission Northwest Pipeline à la frontière canado-américaine près de Kingsgate, en Colombie-Britannique.

La capacité physique d’un pipeline dépend de nombreux éléments, tels que le produit transporté, le sens d’écoulement, la température ambiante, la capacité de compression du pipeline, les travaux d’entretien et les restrictions de pression. La capacité opérationnelle à chacun des points principaux peut également dépendre des contrats de transport, ainsi que de l’offre et de la demande visant le réseau. Il est par conséquent possible que la capacité physique réelle du pipeline soit supérieure à la capacité opérationnelle supposée qui est indiquée aux présentes.

Les données ouvertes peuvent être utilisées, modifiées et partagées sans contrainte par quiconque, à n’importe quelle fin. Les données ayant servi à créer ces graphiques se trouvent ici.

Faits marquants

Mise à jour : août 2016

Le débit de Foothills Saskatchewan a diminué en 2014 et en 2015 en raison de la baisse des exportations canadiennes dans le Midwest américain. Le débit de Foothills BC est quant à lui demeuré relativement stable.

Documents de réglementation

Mise à jour : août 2016

Droits

Mise à jour : août 2016

Foothills a fait l’objet d’une entente de règlement de 2003 à 2015. La figure 1 indique les droits repères de Foothills Saskatchewan et de Foothills BC ainsi que le déflateur du PIB (normalisé) de 2010 à 2015. Les droits repères de Foothills BC pour le service garanti SG-1 ont augmenté en 2011 et en 2012 en raison de la diminution des contrats de service garanti. En 2012, cette augmentation a été partiellement contrebalancée par la hausse des produits tirés des autres types de services. La diminution des dépenses et le remboursement des prélèvements excédentaires de 2012 ont cependant entraîné une basse des droits en 2013.

Figure 1 : Droits repères de Foothills

Figure 1 : Droits repères de Foothills

Sources : Documents concernant les droits présentés à l’Office national de l’énergie, calculs de l’Office national de l’énergie

Version textuelle du graphique

Ce graphique présente les droits repères de Foothills BC (ligne pleine rouge) et de Foothills SK (ligne pleine bleue) ainsi que le déflateur du PIB (tireté noir). Le droit de Foothills BC a varié entre 0,094 et 0,076 $/GJ, et celui de Foothills Saskatchewan, entre 0,063 et 0,027 $/GJ.

Les droits repères de Foothills Saskatchewan, soit les droits liés à la demande de service garanti pour la zone 9, ont diminué en 2011 en raison de la baisse des dépenses et de la hausse des contrats de service interruptible et de service garanti à court terme, puis ont augmenté en 2012 à cause d’une importante diminution des contrats de service garanti. Le remboursement des prélèvements excédentaires de 2012 a entraîné une baisse des droits en 2013, qui ont à nouveau augmenté en 2014 et en 2015 en raison de la baisse du débit.

Données financières

Mise à jour : août 2016

Foothills est exploité selon une méthode de conception des droits fondée sur le coût du service et négociée avec les expéditeurs, grâce à laquelle le rendement du capital-actions est demeuré stable dans les dernières années malgré la baisse de débit et de produits. Foothills est une filiale en propriété exclusive de TransCanada PipeLines Ltd., qui est elle-même une filiale de TransCanada Corporation. Foothills rapporte environ 2 % des bénéfices de TransCanada Corporation. Les cotes de solvabilité de TransCanada figurent à l’annexe de la section 12.

Tableau 1 : Foothills Pipe Lines Ltd. (toutes les zones)
Foothills Pipe Lines Ltd. (toutes les zones) 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Produits (en millions) 204,1 $ 192,3 $ 194,2 $ 193,4 $ 181,8 $ 178,9 $
Produits (en millions) Bénéfice net (en millions) 25,4 $ 23,5 $ 21,7 $ 20,9 $ 19,4 $ 17,7 $
Base tarifaire (en millions) 654,6 $ 605,1 $ 557,3 $ 518,4 $ 480,6 $ 437,7 $
Ratio présumé du capital-actions 40 % 40 % 40 % 40 % 40 % 40 %
Ratio présumé du capital-actions Rendement du capital-actions 9,7 % 9,7 % 9,7 % 10,1 % 10,1 % 10,1 %
Date de modification :