Panorama de l’électricité renouvelable au Canada – Analyse des marchés de l’énergie

Phare de Peggy’s Cove et partie de la côte au soleil couchant

Nouvelle-Écosse

En 2015, la Nouvelle-Écosse a produit 2 659 GWh d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelable, principalement l’éolien et l’hydroélectricité. En dix ans, la part de la production de telles sources est passée de 12 % à 24 %.

En faisant abstraction de l’Île-du-Prince-Édouard, c’est la Nouvelle-Écosse qui a produit le plus fort pourcentage d’électricité au moyen d’éoliennes au Canada.

Nova Scotia Power [anglais seulement], une entreprise de service public appartenant au secteur privé, contrôle la plus grande partie des actifs de production de la province. Quant aux installations éoliennes ou de transformation de la biomasse, pour la plupart elles appartiennent à des producteurs d’électricité indépendants.

Le bouquet énergétique de la Nouvelle-Écosse est de plus en plus diversifié, faisant à la fois appel au charbon, au pétrole, au gaz naturel et aux énergies renouvelables. En 2005, les combustibles fossiles, surtout le charbon, comptaient pour presque 80 % de toute la production d’électricité, mais ce pourcentage a régressé et s’est établit à environ 70 % en 2015.

En 2010, la Nouvelle-Écosse a adopté une norme visant l’accroissement de la production d’électricité à partir de ressources renouvelables [anglais seulement]. Cette norme exigeait que dans une proportion de 25 %, l’électricité de la province provienne de sources d’énergie renouvelable, ce pourcentage devant passer à 40 % d’ici 2020. Des programmes à l’appui de ces objectifs ont été lancés, notamment de facturation nette améliorée [anglais seulement], de tarif de rachat garanti communautaire [anglais seulement] et pour l’aménagement d’installations marémotrices [anglais seulement] ou de mise en valeur commerciale d’énergies renouvelables [anglais seulement].

On compte peu de centrales marémotrices dans le monde et la seule en Amérique du Nord se trouve en Nouvelle-Écosse. Construite en 1984, la centrale marémotrice Annapolis [anglais seulement] dispose d’une capacité de production de 20 MW.

La Nouvelle-Écosse cherche à mettre en valeur ses vastes ressources d’énergie marémotrice. En 2012, la province a lancé sa stratégie à l’égard des énergies renouvelables de la mer [anglais seulement], qui vise une production de 300 MW à l’aide de projets en rapport avec la marée et les courants océaniques. En 2015, elle a adopté une loi sur cette question [anglais seulement] afin de faciliter l’atteinte de l’objectif énoncé.

En 2015 toujours, la province a ainsi mis de l’avant un programme de tarif de rachat garanti pour l’aménagement d’installations marémotrices ciblant expressément les projets en relation avec les courants océaniques. Un certain nombre de producteurs indépendants ont exprimé leur intérêt à l’endroit de ce programme et à ce jour, cinq projets ont été envisagés pour une capacité totale de 22 MW.

TABLEAU 10 Capacité de production et production d’électricité provenant de ressources renouvelables en Nouvelle-Écosse
  Capacité en MW et % Production en GWh et %
  2005 2015 2005 2015
Hydroélectricité 404 376 1 075 1 003
16 % 13 % 9 % 9 %
Éolien 37 444 85 1 015
1 % 15 % 1 % 9 %
Biomasse 69 113 318 641
3 % 4 % 3 % 6 %
Total pour les sources d’énergie renouvelable 507 933 1 479 2 659
21 % 32 % 12 % 24 %
De toute source 2 447 2 925 12 540 11 028

Ce tableau compare la capacité de production et la production d’électricité à partir de ressources renouvelables en Nouvelle-Écosse en 2005 et 2015. La part de l’hydroélectricité de la capacité de production totale a diminué de 16 % à 13 %, tandis que celle de l’énergie éolienne a augmenté de 1 % à 15 % et celle de la biomasse, de 3 % à 4 %. La part de l’hydroélectricité de la production totale est demeurée stable à 9 %, tandis que celle de l’énergie éolienne a augmenté de 1 % à 9 % et celle de la biomasse, de 3 % à 6 %.

Maisons colorés et petits quais qui parsèment la côte de la Nouvelle-Écosse

FIGURE 19 Ressources renouvelables et capacité de production en Nouvelle-Écosse

FIGURE 19 Ressources renouvelables et capacité de production en Nouvelle-Écosse

Version textuelle de la carte

Cette carte indique l’emplacement et la capacité approximative des centrales à énergies renouvelables d’au moins 10 MW en Nouvelle-Écosse. Les ressources sont réparties à la grandeur de la province. La plus grande centrale hydroélectrique se trouve dans le nord-est, et le plus gros parc éolien, dans le centre. Il n’y a aucune installation solaire d’une capacité d’au moins 10 MW.

FIGURE 20 Capacité de production d’électricité en Nouvelle-Écosse

FIGURE 20 Capacité de production d’électricité en Nouvelle-Écosse

Version textuelle du graphique

Ce graphique compare la capacité totale de production d’électricité en Nouvelle-Écosse en 2005 et 2015 pour toutes les sources de combustibles. Cette capacité a augmenté de 2 447 MW à 2 925 MW, et la part des énergies renouvelables est passée de 21 % à 32 % de la capacité totale.

Pommiers en bourgeons au début du printemps dans un verger

 

 

 

Date de modification :