Panorama de l’électricité renouvelable au Canada 2017 – Analyse des marchés de l’énergie

Côte de la Colombie-Britannique au soleil couchant surplombée d’un ciel et de nuages multicolores.

Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique a produit 98,4 % de son électricité à partir de sources renouvelables en 2016 contre 95,0 % en 2015. Même si l’hydroélectricité domine, la capacité éolienne a progressé dans cette province depuis 2009.

FIGURE 7 : Production d’électricité en Colombie-Britannique selon la source

Figure 7 : Production d’électricité en Colombie-Britannique selon la source
Description

Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité en Colombie-Britannique entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 88,9 %); éolien (hausse, de nulle en 2008 à 1,4 %); biomasse (hausse, de 4,8 % à 9,0 %); gaz naturel (baisse, de 5,1 % à 1,5 %).

TABLEAU 2 Capacité de production et production d’électricité provenant de ressources renouvelables en Colombie-Britannique

  Capacité en MW et % Production en GWh et %
  2005 2015 2016 2005 2015 2016
Pétrole et diesel 82 82 82 88 266 56
0,5 % 0,5 % 0,5 % 0,1 % 0,4 % 0,1 %
Gaz naturel 1 320 1 474 530 3 445 3 305 1 115
8,8 % 8,2 % 3,0 % 5,1 % 4,6 % 1,5 %
Biomasse 811 886 907 3 254 6 738 6 727
5,4 % 4,9 % 5,1 % 4,8 % 9,4 % 9,0 %
Éolien 0 488 488 0 1 206 1 059
0,0 % 2,7 % 2,8 % 0,0 % 1,7 % 1,4 %
Hydroélectricité 12 847 15 029 15 709 60 327 60 344 65 524
85,3 % 83,7 % 88,7 % 89,9 % 84,0 % 88,0 %
All renewable sources 13 658 16 403 17 104 63 581 62 288 73 310
90,7 % 91,3 % 96,5 % 94,7 % 95,0 % 98,4 %
Toutes les sources 15 060 17 959 17 717 67 114 71 859 74 482

Tendances de la production

Les politiques de la Colombie-Britannique et sa géographie ont contribué à en faire une province largement hydroélectrique. En 2016, plus de 30 installations de BC Hydro et 70 appartenant à des propriétaires indépendants, dont certaines ayant plus de 100 ans, ont permis de produire 88,0 % de l’électricité à l’échelle provinciale. La biomasse suivait, cette électricité étant surtout produite par combustion de déchets ligneux produits par le secteur forestier ou celui des pâtes et papiers. Avec une production de 6 727 GWh, la part de 9,0 % de la biomasse en 2016 représente le pourcentage le plus élevé qui soit toute province et tout territoire confondus.

La croissance de la part relative des ressources renouvelables comparativement à la production totale est le résultat d’une diminution substantielle de l’électricité provenant de centrales alimentées au gaz naturel, qui est passée de 3 305 GWh en 2015 à 1 115 GWh en 2016, ainsi qu’à un accroissement de l’hydroélectricité. Le gaz naturel ne représentait que 1,5 % de la production totale en 2015 alors que la moyenne pour les dix dernières années est de 4,4 %.

Modifications à la capacité de production en 2016

On estime que la Colombie-Britannique a ajouté 680 MW à sa capacité hydroélectrique en 2016, principalement en raison des éléments suivants : agrandissement Waneta, projet Mica unité 6 et nouvelle installation McLymont Creek.

La capacité de production associée au gaz naturel a décru de plus de 900 MW en raison de la mise à la réforme de la centrale thermique Burrard.

Complément d’information

Panorama de l’électricité renouvelable au Canada – Analyse des marchés de l’énergie 2016 procure des renseignements supplémentaires à ce sujet pour la Colombie-Britannique.

Factures résidentielles et intensité des GES pour la production d’électricité

Vancouver, ville la plus peuplée de la Colombie-Britannique, présente une facture résidentielle d’électricité relativement faible à 107 $ pour 1 000 kWh alors que la moyenne mensuelle canadienne est de 129 $. À l’échelle de la province, l’intensité des GES pour la production d’électricité est aussi beaucoup plus faible qu’en bien d’autres endroits au pays, avec 13 g de GES par kWh comparativement à une moyenne canadienne de 140 g.

FIGURE 8

FIGURE 8

Source et description

Source :
Hydro-Québec, Rapport d’inventaire national

Description :
Deux cadrans illustrent d’une part la facture résidentielle mensuelle pour 1 000 kWh et d’autre part l’intensité des GES pour la production d’électricité en g par kWh. Vancouver, ville la plus peuplée de la Colombie-Britannique, présente une facture résidentielle d’électricité relativement faible à 107 $ pour 1 000 kWh alors que la moyenne mensuelle canadienne est de 129 $. À l’échelle de la province, l’intensité des GES pour la production d’électricité est aussi beaucoup plus faible qu’en bien d’autres endroits au pays, avec 13 g de GES par kWh comparativement à une moyenne canadienne de 140 g.

 

 

Date de modification :