Panorama de l’électricité renouvelable au Canada 2017 – Analyse des marchés de l’énergie

Phare de Northwest Head (Ramea) à Remea, à Terre-Neuve-et-Labrador, par une journée ensoleillée.

Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve-et-Labrador a produit 94,3 % de son électricité à partir de ressources renouvelables, presque toutes hydrauliques. Le reste de la production était surtout attribuable au pétrole, au diesel et au gaz naturel.

FIGURE 23 Production d’électricité à Terre-Neuve-et-Labrador selon la source

Figure 23
Description

This graph shows the composition of Newfoundland and Labrador’s electricity generation between 2005 and 2016. On average, hydro accounted for 95.8% of generation. Wind and biomass generated less than 1% combined. Natural gas averaged 1.2%. Oil and diesel averaged 2.7% of generation.

TABLEAU 10 Capacité de production et production d’électricité provenant de ressources renouvelables à Terre-Neuve-et-Labrador

  Capacité en MW et % Production en GWh et %
  2005 2015 2016 2005 2015 2016
Pétrole et diesel 784 737 737 1 304 974 1 805
10,2 % 9,6 % 9,6 % 3,1 % 2,3 % 4,3 %
Gaz naturel 103 103 103 269 922 506
1,3 % 1,3 % 1,3 % 0,6 % 2,2 % 1,2 %
Biomasse 15 15 15 0 0 70
0,2 % 0,2 % 0,2 % 0,0 % 0,0 % 0,2 %
Éolien 0 54 54 0 189 190
0,0 % 0,7 % 0,7 % 0,0 % 0,5 % 0,5 %
Hydroélectricité 6 791 6 794 6 794 40 498 39 687 39 483
88,3 % 88,2 % 88,2 % 96,3 % 95,0 % 93,9 %
Total pour les sources d’énergie renouvelable 6 791 6 848 6 848 40 498 39 876 39 673
88,3 % 88,9 % 88,9 % 96,3 % 95,5 % 94,3 %
Toutes les sources 7 692 7 703 7 703 42 071 42 772 42 053

Tendances de la production

Terre-Neuve-et-Labrador a produit 93,9 % de son électricité à partir de ressources hydrauliques. La centrale des Churchill Falls, au Labrador, est la deuxième centrale hydroélectrique en importance au Canada, avec une puissance installée de 5 428 MW et une production annuelle de quelque 34 000 GWh. Aux termes d’une entente avec Hydro-Québec, une partie importante de la production est exportée au Québec. L’éolien et la biomasse pèsent peu dans la balance de la production, leur part n’étant que de 0,7 % au total en 2016.

À la production hydroélectrique de Terre-Neuve-et-Labrador se greffe notamment celle de 500 MW, à partir du diesel, de la centrale thermique Holyrood. Le gaz naturel sert à la production d’électricité sur les plateformes de forage extracôtières. On estime à 1,2 % la part de cette électricité par rapport à l’ensemble de celle produite dans la province.

Modifications à la capacité de production en 2016

À Terre-Neuve-et-Labrador, la capacité est demeurée inchangée entre 2015 et 2016.

Complément d’information

Panorama de l’électricité renouvelable au Canada – Analyse des marchés de l’énergie 2016 procure des renseignements supplémentaires à ce sujet pour Terre-Neuve-et-Labrador.

Factures résidentielles et intensité des GES pour la production d’électricité

St. John’s, plus grande ville de Terre-Neuve-et-Labrador, présente une facture résidentielle d’électricité de 120 $ pour 1 000 kWh, ce qui est légèrement inférieur à la moyenne mensuelle canadienne de 129 $. À l’échelle de la province, l’intensité des GES pour la production d’électricité est beaucoup plus faible qu’en bien d’autres endroits au pays, avec 32 g de GES par kWh comparativement à une moyenne canadienne de 140 g.

FIGURE 24

FIGURE 24

Source et description

Source :
Hydro-Québec, Rapport d’inventaire national

Description :
Deux cadrans illustrent d’une part la facture résidentielle mensuelle pour 1 000 kWh et d’autre part l’intensité des GES pour la production d’électricité en g par kWh. St. John’s, plus grande ville de Terre Neuve-et-Labrador, présente une facture résidentielle d’électricité de 120 $ pour 1 000 kWh, ce qui est légèrement inférieur à la moyenne mensuelle canadienne de 129 $. À l’échelle de la province, l’intensité des GES pour la production d’électricité est beaucoup plus faible qu’en bien d’autres endroits au pays, avec 32 g de GES par kWh comparativement à une moyenne canadienne de 140 g.

 

 

Date de modification :