ARCHIVÉ - Fiche de renseignements - Le méthane de houille

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Juin 2007

Fiche de renseignements - Le méthane de houille

Le méthane de houille, qu’est-ce que c’est?

Le méthane de houille, aussi appelé gaz naturel de charbon ou GNC, est un gaz naturel que l’on trouve dans les filons de charbon. Il se compose principalement de méthane ainsi que de quantités variables d’azote et de dioxyde de carbone.

Le méthane de houille se crée pendant la houillification, qui est le processus naturel de conversion de la matière organique en charbon. De la roche ou de l’eau recouvre le filon de charbon, ce qui contribue à « lier » le gaz  au charbon. De petites fissures dans le charbon, appelées limets, permettent au gaz de s’échapper des filons dans certaines conditions.

Où trouve-t-on du méthane de houille?

Au Canada, il existe des gisements houillers renfermant du gaz naturel dans de nombreuses régions, notamment en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, en Nouvelle-Écosse et en Alberta. C’est dans cette dernière province que se trouvent les plus grandes réserves du pays.

La mise en valeur du méthane de houille en tant que ressource est récente au Canada. En effet, l’industrie n’en produit que depuis environ six ans, mais l’avenir semble prometteur. En Alberta, plusieurs régions abondent en méthane de houille.

La photo montre du charbon dans une mine, ainsi qu’une fracture (ou réseau de limets) dans le charbon

La photo montre du charbon dans une mine, ainsi qu’une fracture
(ou réseau de limets) dans le charbon

Comment extrait-on le méthane de houille?

Pour extraire le méthane de houille, on réduit la pression dans le filon de charbon. Pour ce faire, on peut forer un puits ou extraire par pompage l’eau qui se trouve naturellement dans le charbon. Dans les deux cas, un processus nommé fracturation permet d’agrandir les limets des filons de charbon, de sorte que le gaz s’échappe plus rapidement. La fracturation est obtenue par pompage sous pression élevée d’un fluide, principalement de l’azote, dans les limets.

Quels sont certains des enjeux liés au méthane de houille?

La mise en valeur du méthane de houille comporte certains enjeux pour le public, les gouvernements provinciaux et le secteur énergétique.

Eau

L’eau constitue une question importante en raison de la perception négative du public associée aux projets de mise en valeur aux États-Unis, plus particulièrement dans le bassin de la Powder River, dans l’État du Wyoming. À cet endroit, l’eau est pompée pour extraire le gaz du charbon, puis utilisée en surface, évacuée dans des cours d’eau ou des bassins de sédimentation ou vaporisée sur des terres agricoles.

Dans certains cas, les minéraux contenus dans l’eau ont réagi avec le sol, ce qui a nui aux activités agricoles. Dans d’autres cas, la quantité d’eau évacuée ou la différence de qualité entre l’eau évacuée et celle du cours d’eau a eu un effet négatif.

En Alberta, l’évacuation d’eau douce exige un permis spécial du ministère de l’Environnement de l’Alberta, tandis que l’eau salée doit être injectée dans un aquifère profond, ce qui est conforme à la réglementation visant les ressources pétrolières et gazières classiques. En Alberta, les zones charbonnières de Horseshoe Canyon se distinguent des autres, du fait qu’elles ne contiennent habituellement pas d’eau.

Espacement des puits

Des préoccupations ont été exprimées relativement à l’espacement des puits dans les projets de mise en valeur des gisements houillers. En Alberta, seul endroit au Canada de mise en valeur à l’heure actuelle, la production gazière classique commence à raison d’un puits par section de terre par gisement. Le producteur doit présenter une demande s’il souhaite accroître la densité des puits. En ce qui concerne la production de méthane de houille, l’exigence attendue est de deux à huit puits; la moyenne étant de quatre puits jusqu’ici. Dans le cas du méthane de houille, la limite supérieure de la densité des puits est similaire à celle des sites de production pétrolière classique (de quatre à huit puits par section) et inférieure à celle des puits de pétrole lourd (maximum de 32 puits par section).

L’un des enjeux liés à la mise en valeur du méthane de houille est l’espacement des puits. À l’heure actuelle en Alberta, il existe des règlements visant le nombre de puits qu’une société a le droit de posséder dans une région.

L’un des enjeux liés à la mise en valeur du méthane de houille
est l’espacement des puits. À l’heure actuelle en Alberta,
il existe des règlements visant le nombre de puits
qu’une société a le droit de posséder dans une région.

Les impacts environnementaux

Comme dans le cas d’autres projets de mise en valeur de ressources énergétiques, l’impact du projet sur les terres visées suscite des préoccupations. Les sociétés qui sollicitent une autorisation réglementaire doivent procéder à une évaluation des effets et proposer des mesures d’atténuation. Parmi les mesures d’atténuation utilisées jusqu’ici se trouvent le forage localisé (forage de plusieurs puits à partir du même emplacement de surface), le forage dirigé et le recours à des corridors pipeliniers existants. Le bruit peut aussi s’avérer un problème lorsque des systèmes de compression auxiliaires entrent en jeu.

Accès aux terres et droits miniers

Bien qu’en ce qui concerne les terres publiques, la distinction soit claire entre les droits miniers liés au méthane de houille et ceux liés au charbon, cela n’est pas toujours le cas sur une terre franche. L’Alberta Energy & Utilities Board (la régie de l’énergie de l’Alberta) a déterminé que le gaz qui se trouve dans le charbon appartient au titulaire des droits pétroliers et gaziers et non pas au titulaire des droits sur le charbon. Il est ainsi possible qu’il faille recourir à une procédure de litige pour établir les droits sur une ressource.

Pour de plus amples renseignements sur la mise en valeur du méthane de houille de Horseshoe Canyon, consultez Horseshoe Canyon - Potentiel de mise en valeur du méthane de houille - Dossier énergie.

Date de modification :