ARCHIVÉ - Horseshoe Canyon - Potentiel de mise en valeur du méthane de houille - Dossier énergie

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Horseshoe Canyon - Potentiel de mise en valeur du méthane de houille - Dossier énergie [PDF 144 ko]

Entête de Dossier énergie gaz

Juin 2007

Pour combler l’écart créé, d’une part, par la production gazière classique qui plafonne depuis quelques années et, d’autre part, par la hausse de la demande de gaz, il faut se tourner vers d’autres sources d’énergie. L’une des ressources émergentes est le méthane de houille, qui a le potentiel de devenir une importante nouvelle source d’énergie pour les Canadiens.

Les plus grands gisements de méthane de houille du Canada se trouvent en Alberta, où une région en particulier semble plus prometteuse que les autres : Horseshoe Canyon.

Taille du gisement de Horseshoe Canyon

Le gisement de Horseshoe Canyon est le plus grand au Canada en termes de mise en valeur du méthane de houille. Il compte pour 90 % de toute la production de méthane de houille de l’Alberta. Il est situé dans le centre de l’Alberta et s’étend plus ou moins de Calgary à Edmonton et de l’autoroute 2 jusqu’à l’est de Drumheller.

À la fin de 2006, la région de Horseshoe Canyon comptait près de 7 400 puits de méthane de houille. Les activités de forage y sont continues et le nombre de puits augmente de manière importante chaque année. En effet, selon les prévisions, 2 000 nouveaux puits seront forés en 2007. D’après les estimations, les quantités de gaz pouvant être extraites de la région varient de six à 15 billions de pieds cubes (Tpi³). Bien que la mise en valeur n’ait débuté que récemment, les puits de la région de Horseshoe Canyon devraient être en production pendant une période de 50 ans.

Le gisement de Horseshoe Canyon

Le gisement de Horseshoe Canyon

La formation Horseshoe Canyon est en majorité sèche, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’eau piégée dans la roche. Tous les autres projets commerciaux de mise en valeur du méthane de houille dans le monde présentent de l’eau dans leur réseau de limets, eau qui doit être extraite par pompage, puis évacuée par un moyen quelconque.

Avec le quart des puits à son actif, Encana est la plus importante société active dans la région de Horseshoe Canyon. Les sociétés Quicksilver, Trident et Apache, de même que d’autres petites sociétés, sont aussi actives dans cette région.

Rentabilité de la mise en valeur

Malgré un potentiel élevé, quelques mises en garde relatives à la rentabilité s’imposent à l’égard de la mise en valeur du gisement de Horseshoe Canyon. Les principaux facteurs économiques sont :

  • la productivité moyenne des puits;
  • les coûts (liés au forage, à la complétion et à l’exploitation des puits);
  • le prix du gaz naturel.

Selon toute attente en 2007, les puits de la région de Horseshoe Canyon devraient produire au départ 77 milliers de pieds cubes par jour (kpi³/j), une productivité initiale nettement inférieure à celle des puits de gaz naturel classique, qui s’élève présentement à 270 kpi³/j en moyenne. Cependant, le taux moyen auquel déclinent les puits de méthane de houille est considérablement plus faible que celui des puits classiques. À Horseshoe Canyon, la baisse de production se chiffre à environ 5 % la première année et à 15 % la deuxième. Par contre, pour un puits de gaz classique du bassin sédimentaire de l’Ouest canadien, la baisse de production est de 53 % les 18 premiers mois et de 30 % par année par la suite. Dans l’ensemble donc, les puits du gisement Horseshoe Canyon produisent à un taux plus faible, mais plus stable.

Les coûts de forage à Horseshoe Canyon sont relativement élevés et continuent d’augmenter en raison du marché concurrentiel des dernières années. Si un puits est productif, les coûts peuvent tourner autour de 485 000 $ pour le terrain, la construction du puits, le raccordement de celui-ci à un pipeline et, à la longue, la cessation de l’exploitation. Une fois le puits en exploitation, les coûts varient selon sa productivité. À Horseshoe Canyon, les coûts liés au traitement et à l’exploitation d’un puits moyen sont d’environ 3 100 $ par mois.

Un autre point à considérer est le prix du gaz naturel. S’il est élevé, la mise en valeur du méthane de houille offre un taux de rendement élevé; s’il est faible toutefois, le taux de rendement est beaucoup moindre. Si les prix du gaz se chiffrent en moyenne à 6 $ par million d’unités thermiques britanniques, les sociétés peuvent s’attendre à réaliser un taux de rendement de 15%, compte tenu des coûts en capital courants, pour chaque puits moyen de Horseshoe Canyon. Ce taux est considéré peu rentable par les compagnies.

Activités futures à Horseshoe Canyon

Le futur niveau d’activité à Horseshoe Canyon dépend du prix du gaz naturel. Des prix élevés feront augmenter la marge de profit des sociétés qui exercent des activités dans la région. Ainsi, si les prix du gaz naturel augmentent, l’activité augmentera probablement elle aussi. Si les prix baissent, il est probable que l’activité fera de même.

Bien que de 2003 à 2005 les activités de mise en valeur aient doublé d’une année à l’autre à Horseshoe Canyon, la tendance a disparu en 2006. La faible rentabilité en prix courants, couplée à la forte densité de la population dans la région et à des revendications territoriales, rendent difficiles les futures activités de mise en valeur. De nombreuses régions faciles d’accès et présentant le plus de potentiel ont déjà été mises en valeur. Il ne reste que les régions plus difficiles, ce qui laisse présager que le rythme sera plus mesuré à l’avenir.

Il est donc fort probable que la mise en valeur à Horseshoe Canyon se produise à un rythme plus lent que par le passé. La mise en production de 2 000 puits par année au cours des huit à dix prochaines années constituera pour ainsi dire le maximum de la principale région de mise en valeur.

Le Dossier énergie est le résumé d’un rapport complet sur le gisement de Horseshoe Canyon. L’Aperçu et viabilité économique de la mise en valeur du méthane de houille de Horseshoe Canyon - Note d’information est accessible en ligne.

Pour de plus amples renseignements sur le méthane de houille, le lecteur est prié de consulter Le méthane de houille - Fiche de renseignements.

Date de modification :