ARCHIVÉ – Aperçu des exportations de propane et de butanes en 2013

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Exportations de propane et de butanes – Volumes, prix moyen et valeur
  2009 2010 2011 2012 2013
EXPORTATIONS DE PROPANE
Volume (m³) 5 820 365 4 690 449 4 726 567 5 732 031 5 817 023
Volume (b/j) 100 233 80 775 81 397 98 712 100 175
Prix moyen (¢/L) 27,17 33,21 37,16 21,62 23,81
Valeur ($ CAN) 1 581 612 307 1 557 672 814 1 756 276 695 1 239 294 319 1 384 751 481
EXPORTATION DE BUTANE
Volume (m³) 1 647 748 1 368 381 1 164 164 1 432 666 1 086 331
Volume (b/j) 28 376 23 565 20 048 24 672 18 708
Prix moyen (¢/L) 33,75 41,24 51,38 38,52 31,47
Valeur ($ CAN) 556 100 818 564 333 189 598 081 621 551 945 765 341 861 763

Volumes

Figure 1 : Volume des exportations canadiennes de propane et de butane, de 2004 à 2013

Figure 1 : Volume des exportations canadiennes de propane et de butane, de 2004 à 2013
  • En 2013, le Canada a exporté 5,8 millions m³ (100,2 kb/j) de propane. Il s’agit d’une augmentation de 85,0 milliers m³ (1,5 kb/j) ou 1 % comparativement à 2012. Dans le contexte d’une tendance générale de diminution des exportations de propane depuis une décennie, les volumes exportés en 2013 ont été légèrement inférieurs à ceux de 2012, mais supérieurs à ceux de 2010 et 2011.
  • En 2013, le Canada a exporté 1,1 million m³ (18,7 kb/j) de butane. Cela représente une baisse de 346,3 milliers m³ (6,0 kb/j) ou 24 % par rapport à 2012. Les volumes d’exportation de butane enregistrés en 2013 se sont situés sous le niveau des dix années précédentes. (Figure 1)

Figure 2 : Volumes des exportations de propane par région, de 2009 à 2013

Figure 2 : Volumes des exportations de propane par région, de 2009 à 2013
  • En 2013, le PADD I (côte Est des États-Unis) a été le principal destinataire des exportations canadiennes de propane, accueillant 44 % (2,6 millions m³ ou 43,9 kb/j) du total de celles-ci. Les exportations de propane vers le PADD I ont augmenté de 6 % (133,6 milliers m³ ou 2,3 kb/j) comparativement à 2012.
  • Quant au PADD II (Midwest des États-Unis), il a reçu 40 % (2,3 millions m³ ou 40,0 kb/j) des exportations totales de propane en 2013, une hausse de 5 % (119,7 milliers m³ ou 2,1 kb/j) par rapport à l’année précédente.
  • En 2013, les exportations à destination du PADD V (côte Ouest des États-Unis) ont représenté 12 % (0,7 million m³ ou 11,7 kb/j) des exportations totales de propane, soit un recul de 13 % (105,7 milliers m³ ou 1,8 kb/j) en comparaison de 2012.
  • Dans le cas du PADD IV (Ouest des États-Unis), il a reçu 4 % (0,3 million m³ ou 4,4 kb/j) des exportations canadiennes de propane en 2013. Il s’agit d’une progression de 3 % (7,9 milliers m³ ou 0,1 kb/j) par rapport à 2012.
  • Finalement, les exportations canadiennes de propane à destination du PADD III (côte américaine du golfe du Mexique) ont été les plus faibles des cinq dernières années. Le volume le plus élevé durant cette période a été atteint en 2012 (moins de 0,1 million m³ ou 1,4 kb/j), soit 1 % des exportations totales de propane pour l’année en question. En 2013, les exportations de propane à destination du PADD III ont reculé de 86 % (70,6 milliers m³ ou 1,2 kb/j) par rapport à 2012. (Figure 2)

Figure 3 : Volumes des exportations de butane par région, de 2009 à 2013

Figure 3 : Volumes des exportations de butane par région, de 2009 à 2013
  • En 2013, le PADD II s’est taillé la part du lion des exportations canadiennes de butane, soit 47 % (513,3 milliers m³ ou 8,8 kb/j) du total. Il s’agit d’une baisse de 34 % (265,6 milliers m³ ou 4,6 kb/j) par rapport à 2012.
  • Les exportations à destination du PADD I ont représenté 39 % (428,0 milliers m³ ou 7,4 kb/j) des exportations totales de butane en 2013, un recul de 8 % (36,8 milliers m³ ou 0,6 kb/j) comparativement à 2012.
  • Dans le cas du PADD V, les exportations vers cette destination ont représenté 10 % (104,5 milliers m³ ou 1,8 kb/j) des exportations canadiennes totales de butane en 2013. Cela constitue une diminution d’environ 8 % (9,6 milliers m³ ou 0,2 kb/j) par rapport à l’année précédente.
  • Les exportations canadiennes de butane à destination du PADD IV ont été modestes au cours des cinq dernières années. Le volume le plus élevé durant cette période a été atteint en 2009 (57,6 milliers m³ ou 1,0 kb/j) avec 3 % des exportations totales de butane pour l’année en question. En 2013, les exportations de butane à destination du PADD IV ont reculé de 17 % (6,8 milliers m³ ou 0,1 kb/j) par rapport à 2012.
  • Les exportations canadiennes à destination du PADD III ont été à leur plus bas niveau des cinq dernières années. Le volume le plus élevé a été enregistré en 2012 (35,3 milliers m³ ou 0,6 kb/j) avec 2 % des exportations totales de butane pour l’année en question. En 2013, les exportations de butane à destination du PADD III ont diminué de 78 % (27,5 milliers m³ ou 0,5 kb/j) par rapport à 2012. (Figure 3)

Prix et valeur

Figure 4 : Valeur et prix des exportations canadiennes de propane et de butane, de 2004 à 2013

Figure 4 : Valeur et prix des exportations canadiennes de propane et de butane, de 2004 à 2013
  • En 2013, le prix moyen des exportations canadiennes de propane a atteint 0,24 $ le litre, soit 10 % de plus que la moyenne de 0,22 $ le litre en 2012.
  • La valeur brute des exportations de propane en 2013 s’est établie à 1,38 milliard de dollars, une hausse d’environ 0,15 milliard de dollars ou 12 % comparativement à 2012, où elle avait atteint 1,24 milliard de dollars.
  • Depuis 2008, année où la valeur brute des exportations de propane s’est chiffrée à 2,44 milliards de dollars, la valeur brute des exportations canadiennes de propane a reculé, en moyenne, de 11 % par année.
  • En 2013, le prix moyen des exportations canadiennes de butane a diminué de 18 %, passant de 0,39 $ en 2012 à 0,31 $ le litre.
  • La valeur brute des exportations de butane en 2013 était de 0,34 milliard de dollars, soit 0,21 milliard de dollars ou 38 % sous la valeur de 0,55 milliard de dollars enregistrée en 2012.
  • En 2013, la valeur brute des exportations de butane a été la plus basse de dix dernières années, soit 37 % sous la seconde valeur la plus basse enregistrée en 2004. (Figure 4)

Commentaires

Propane

Si l’on compare les données du propane de 2013 à celles de 2012, on constate des augmentations dans le volume des exportations, les prix et la valeur des exportations. En dépit de la croissance de la production de propane aux États-Unis provenant des schistes de la formation Marcellus, les exportations canadiennes de ce produit à destination des marchés de l’Est et du Midwest des États-Unis ont progressé par rapport à 2012. Et, malgré la baisse de la production de gaz naturel au Canada, la production de propane dans les usines à gaz a augmenté d’environ 1 %, passant de 9,3 millions m³ (160,2 kb/j) en 2012 à 9,4 millions m³ (161,9 kb/j) en 2013. Cette hausse s’explique par le fait que les producteurs de gaz naturel ont ciblé davantage les gisements plus riches en liquides. En 2013, le prix du propane dans les principaux carrefours a monté en flèche sous l’effet de la forte demande pour le séchage des récoltes dans le Midwest des États-Unis et d’un hiver très froid dans la partie est de l’Amérique du Nord. À Edmonton et à Sarnia, les prix ont augmenté de 95 % et 87 % respectivement de juin à décembre 2013. En janvier 2014, ils atteignaient leurs plus hauts niveaux, enregistrant même des niveaux record à 80 cents le litre à Edmonton et à Sarnia le 28 janvier. La forte demande provoquée par les températures froides durant l’hiver 2012-2013 et l’hiver 2013-2014 s’est répercutée sur les stocks souterrains, dont le niveau est demeuré à l’intérieur de la plage des cinq dernières années ou sous celle-ci pendant la grande partie de 2013 et le début de 2014.

Butanes

En 2013, le marché canadien du butane a été caractérisé par des diminutions des exportations, des prix et de la valeur des exportations. Dans l’ensemble, les exportations canadiennes de butane ont reculé pour toutes les destinations aux États-Unis depuis 2012. Elles ont atteint leur sommet à la fin des années 1990 et, depuis, elles affichent une tendance à la baisse qui s’explique par les changements dans la demande des raffineries.

Date de modification :