ARCHIVÉ – Sommaire des exportations de propane et de butanes – 2014

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sommaire des exportations

Le présent sommaire dérive de données tirées de statistiques (datant d’avril 2015 et pouvant être modifiées) sur les exportations de liquides de gaz naturel (propane et butanes) compilées par l’Office national de l’énergie. Le document Dynamique du marché de l’énergie au Canada : Revue de 2014 – Évaluation du marché de l’énergie présente une analyse des marchés de liquides de gaz naturel et des observations sur ceux-ci.

Propane et butanes – volume exporté et prix à l’exportation
  2010 2011 2012 2013 2014
EXPORTATIONS DE PROPANE
Volume (m³) 4 690 449 4 726 567 5 732 031 5 818 925 5 250 255
Volume (b/j) 80 830 81 452 98 509 100 277 90 477
Prix moyen (¢/L) 33,21 37,16 21,62 23,86 31,51
Valeur ($ CAN) 1 557 672 814 1 756 276 695 1 239 294 319 1 388 521 481 1 654 493 334
EXPORTATIONS DE BUTANES
Volume (m³) 1 368 381 1 164 164 1 432 666 1 086 331 1 218 993
Volume (b/j) 23 581 20 062 24 622 18 721 21 007
Prix moyen (¢/L) 41,24 51,38 38,52 31,47 32,14
Valeur ($ CAN) 564 333 189 598 081 621 551 945 765 341 861 763 391 744 830

m³ = mètre cube
b/j = barils par jour
¢/L = cents le litre, soit la valeur totale divisée par le volume (1 m³ = 1 000 L)

Source : Statistiques de l’Office; propane et butanes – volume exporté et prix à l’exportation – interrogation

Exportations mensuelles et annuelles de propane et de butanes

Figure 1 : Volume des exportations canadiennes de propane et de butanes

Figure 1 : Volume des exportations canadiennes de propane et de butanes

Source : Statistiques de l’Office; propane et butanes – volume exporté – interrogation

  • La figure 1 montre qu’en 2014, le Canada a exporté 5,3 millions m³ (90,5 kb/j) de propane. Il s’agit d’une diminution de 568,7 milliers m³ (9,8 kb/j), ou 10 %, comparativement aux exportations de 2013 qui atteignaient 5,8 millions m³ (100,2 kb/j). Dans un contexte où les exportations de propane ont régressé depuis une décennie, les volumes exportés en 2014 étaient légèrement inférieurs à ceux de 2012 et 2013, mais supérieurs à ceux de 2010 et 2011.
  • En 2014, le Canada a exporté 1,2 million m³ (21,0 kb/j) de butanes, soit 132,7 milliers m³ (2,3 kb/j), ou 12 %, de plus que l’année précédente, alors que les exportations s’étaient établies à 1,1 million m³ (18,7 kb/j).

Figure 2 : Volume des exportations mensuelles de propane et de butanes (de janvier 2010 à décembre 2014)

Figure 2 : Volume des exportations mensuelles de propane et de butanes (de janvier 2010 à décembre 2014)

Source : Statistiques de l’Office; propane et butanes – volume exporté – interrogation

  • La figure 2 indique qu’en 2014, les exportations de propane ont été moindres tout au long de l’année, leur volume étant supérieur pendant les mois plus froids. Le volume des exportations de butanes à partir du Canada a fluctué à l’intérieur de limites plus restreintes, avec des pointes et des creux moins marqués. Par exemple, en 2014, davantage de butanes ont été exportés au second semestre qu’au premier.

Exportations selon la région

Propane

Figure 3 : Volume des exportations annuelles de propane selon la région

Figure 3 : Volume des exportations annuelles de propane selon la région

Source : Statistiques de l’Office; propane – volume exporté selon le PADD – interrogation

  • La figure 3 illustre qu’en 2014, la destination privilégiée pour les exportations de propane à partir du Canada (à hauteur de 44 % de leur total) a été la région PADD II (Midwest américain). Les 2,3 millions m³ (39,8 kb/j) de propane ainsi exportés par le Canada étaient toutefois inférieurs de 0,4 % aux 2,3 millions m³ (40,0 kb/j) qui l’avaient été dans la même région en 2013.
  • Pour sa part, la région PADD I (Nord-Est des États-Unis) a été la destinataire de 33 % du total des exportations canadiennes de propane en 2014 avec 1,7 million m³ (29,7 kb/j), un recul de 35 % comparativement à 2013 alors que le volume exporté dans cette région était de 2,6 million m³ (44,0 kb/j).
  • À 893,2 milliers m³ (15,4 kb/j), c’est dans une proportion de 17 % que les exportations canadiennes de propane ont été acheminées dans la région PADD V (côte Ouest des États-Unis) en 2014, pour une progression de 32 % par rapport à l’année précédente, ajoutant 215,7 milliers m³ (1,8 kb/j) aux 677,6 milliers m³ (11,7 kb/j) alors enregistrés.
  • Le volume destiné à la région PADD IV (Rocheuses américaines), à 310,8 milliers m³ (5,4 kb/j), a représenté 6 % du total des exportations canadiennes en 2014, pour une hausse dans ce cas de 22 %, ou 55,1 milliers m³ (1,0 kb/j), depuis 2013.
  • Comme toujours, c’est la région PADD III (côte américaine du golfe du Mexique) qui a été celle où les exportations de propane ont été les plus faibles du fait de son autosuffisance et, par conséquent, de son marché limité. En 2014, les 11,9 milliers m³ (205,1 b/j) qui y ont été acheminés représentaient moins de 0,5 % du volume total exporté, néanmoins supérieur de 315,0 m³ (5 b/j), ou 3 %, aux 11,6 milliers m³ (200 b/j) inscrits pour 2013.

Butanes

Figure 4 : Volume des exportations annuelles de butanes selon la région

Figure 4 : Volume des exportations annuelles de butanes selon la région

Source : Statistiques de l’Office; butanes – volume exporté selon le PADD – interrogation

  • La figure 4 fait voir qu’en 2014, la principale destination pour les exportations de butanes a aussi été la région PADD II (39 % du total). Les 477,1 milliers m³ (8,2 kb/j) qui y ont été exportés ont constitué une régression de 7 %, ou 36,2 milliers m³ (624 b/j), quand on les compare au volume de 513,3 milliers m³ (8,8 kb/j) de 2013.
  • La région PADD I a quant à elle reçu 33 % des exportations canadiennes de butanes en 2014, avec 402,8 milliers m³ (6,9 kb/j), un volume inférieur de 6 %, ou 25,2 milliers m³ (435 b/j), à celui de 428,0 milliers m³ (7,4 kb/j) pour 2013.
  • C’est dans une proportion de 21 % que les exportations de butanes ont été destinées à la région PADD V en 2014, alors qu’elles ont grimpé à 257,4 milliers m³ (4,4 kb/j), une majoration de 146 % comparativement à un volume de 104,5 milliers m³ (1,8 kb/j) en 2013.
  • Avec 56,1 milliers m³ (1,0 kb/j) de butanes exportés en 2014, soit 5 % du total, le relèvement des exportations observé dans la région PADD IV a été de 70 % quand on les compare à celles de 33,1 milliers m³ (0,6 kb/j) l’année précédente.
  • Enfin, après une poussée de 229 % en 2014, c’est une tranche de 2 % des exportations de butanes, ou 25,6 milliers m³ (0,4 kb/j), qui a abouti dans la région PADD III, qui n’en avait accueilli que 7,8 milliers m³ (0,1 kb/j) en 2013.

Valeur et prix du propane et des butanes

Figure 5 : Valeur et prix historiques du propane et des butanes

Figure 5 : Valeur et prix historiques du propane et des butanes

Source : Statistiques de l’Office; propane et butanes – volume exporté et prix à l’exportation – interrogation

Propane

  • Après division de la valeur totale par le volume de propane exporté, la figure 5 montre qu’en 2014, le prix moyen à l’exportation a augmenté de 38 % en un an pour se situer à 0,32 $/L alors qu’il était de 0,24 $/L en 2013. La valeur brute des exportations de propane en 2014 a atteint 1,65 milliard de dollars, une hausse d’environ 0,27 milliard de dollars, ou 19 %, par rapport à 2013, où cette même valeur s’était établie à 1,39 milliard de dollars. Les chiffres ayant été arrondis, l’écart indiqué ne correspond pas exactement à la somme des montants.
  • Comparativement à 2008, alors que la valeur brute des exportations canadiennes de propane s’était chiffrée à 2,44 milliards de dollars, cette valeur avait baissé de 32 % en 2014, pour un recul moyen de 6 % par année. Parallèlement, le prix moyen reçu pour le propane exporté, qui était de 0,38 $/L en 2008, a diminué de 14 % dans ce même intervalle.

Butanes

  • Le prix moyen à l’exportation des butanes en 2014, obtenu en divisant la valeur totale par le volume, a affiché une hausse de 6 % pour atteindre 0,33 $/L, contre 0,31 $/L en 2013.

Figure 6 : Valeur et prix mensuels du propane et des butanes en 2014

Figure 6 : Valeur et prix mensuels du propane et des butanes en 2014

Source : Statistiques de l’Office; propane et butanes – volume exporté et prix à l’exportation – interrogation

  • La valeur brute des exportations de butanes en 2014 a atteint 0,39 milliard de dollars, une hausse d’environ 0,05 milliard de dollars, ou 38 %, par rapport à 2013, où cette même valeur s’était établie à 0,34 milliard de dollars.
  • Comparativement à 2008, alors que la valeur brute des exportations canadiennes de butanes s’était chiffrée à 707,1 millions de dollars, cette valeur avait baissé de 45 % en 2014, pour un recul moyen de 9 % par année. Parallèlement, le prix moyen reçu pour les butanes exportés, qui était de 0,46 $/L en 2008, a diminué de 28 % dans ce même intervalle.
  • D’un mois à l’autre (figure 6), on doit s’attendre à voir une augmentation de la valeur des exportations de propane pendant les mois les plus froids, avec une pointe en janvier. Des cycles peuvent aussi être remarqués quant à la valeur brute des exportations de butanes, mais les basses températures ont une moins grande influence.
  • Pendant une certaine période à la fin de 2013 et au début de 2014, le prix moyen reçu à l’exportation de propane a été supérieur à celui des butanes, mais autrement, le prix des butanes est habituellement plus élevé et la valeur totale de leurs importations moindre.

Échéance des exportations et mode de transport

Figure 7 : Exportations de propane selon le mode de transport

Figure 7 : Exportations de propane selon le mode de transport

Source : Statistiques de l’Office; propane – volume exporté selon le mode de transport – interrogation

  • Toutes les exportations de propane et de butanes doivent être autorisées par l’Office, au moyen soit d’une licence à long terme, soit d’une ordonnance à court terme. À l’heure actuelle, elles le sont toutes au moyen d’ordonnances à court terme. Celles ci n’ont pas pour effet de restreindre les volumes exportés du Canada.
  • Les exportations de propane et de butanes vers les États-Unis ne se font actuellement que par pipelines, chemin de fer ou camions. C’est le chemin de fer qui est privilégié à cette fin, suivi des pipelines.
  • Voici les pourcentages de volume de propane exporté, selon le mode de transport, depuis 2010 :
    • augmentation de 40 % au total pour le chemin de fer;
    • diminution de 33 % au total pour les pipelines;
    • augmentation de 30 % au total pour les camions. [figure 7]

Figure 8 : Exportations de butanes selon le mode de transport

Figure 8 : Exportations de butanes selon le mode de transport

Source : Statistiques de l’Office; butanes – volume exporté selon le mode de transport – interrogation

  • Voici les pourcentages de volume de butanes exporté, selon le mode de transport, depuis 2010 :
    • augmentation de 94 % au total pour les camions;
    • diminution de 15 % au total pour le chemin de fer;
    • augmentation de 19 % au total pour les pipelines. [figure 8]
Date de modification :