Compte rendu de réunion - 8 décembre 2010 - La bibliothèque de l'école secondaire Samuel-Hearne, Inuvik (T.N.-O.)

Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique

Compte rendu de réunion

Date and Location
Date Lieu
Mercredi
8 décembre 2010
9 h à 10 h 20
La bibliothèque de l'école secondaire Samuel-Hearne, avec les étudiants de l'école
Inuvik (T.N.-O.)

Objet : Présenter la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique aux étudiants de l'école secondaire Samuel-Hearne

Participants
Participants
63 étudiants  
Roman Mahnic Directeur
Brigitte Kay Conseillère en orientation professionnelle
Ross McCallum Enseignant
Russ Hancock Enseignant
Eric Church Enseignant
Zahra Khimji Enseignante
Will Logan Enseignant
Gaétan Caron Président et premier dirigeant, ONÉ
David Hamilton Membre, ONÉ
Shirley Dawe Gestionnaire de projet adjointe, Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, ONÉ
Brian Chambers Conseiller pour le dossier Arctique, ONÉ
Bharat Dixit Chef technique, Conservation des ressources, ONÉ
Pamela Romanchuk Spécialiste de l'environnement, ONÉ
Susan Gudgeon Coordonnatrice pour le dossier Arctique, Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, ONÉ

Mot d'ouverture

  • On présente la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, y compris le mandat de l'ONÉ, une description du processus et des événements qui ont mené au lancement de la revue, et l'indication des endroits qui pourraient être visés par les activités de forage dans la mer de Beaufort.
  • On a demandé aux étudiants quelles sont les questions auxquelles ils veulent des réponses avant que l'Office n'étudie une demande de forage en mer.

Discussions avec les étudiants

Pour répondre à la question qui leur est soumise, les étudiants soulignent un certain nombre de points qui suscitent l'intérêt et soulèvent des inquiétudes, dont :

  1. Clarté du mandat et autorité de l'ONÉ en ce qui a trait au forage en mer

    • La route qui mène d'Inuvik à Tuktoyaktuk fera-t-elle partie de la revue?
    • L'ONÉ a-t-elle le pouvoir d'exiger des sociétés qu'elles engagent des travailleurs locaux?

  2. Généralités

    • Si on pense au réchauffement planétaire, est-ce qu'il y aura des discussions et des prévisions sur les changements des courants de marée?
    • Combien de personnes seraient sur le bateau de forage? S'agirait-il de travailleurs locaux ou d'une autre région?
    • Il existe déjà un grand nombre de règlements et de restrictions (quotas) pour la chasse. Y en aura-t-il de nouveaux en raison des forages en mer?
    • Jusqu'à quel point les gens qui travailleront aux forages seront-ils expérimentés?
    • Où les forages auront-ils lieu?

  3. Mesures et interventions d'urgence

    • Si un événement survient, il faut que la nouvelle se propage pour que les gens qui sont sur la terre, dans des zones éloignées, le sachent.
    • Si quelque chose tourne mal, aurons-nous plus d'une solution pour régler le problème?

  4. Valeur des ressources

    • Si un déversement survient, cela causerait un préjudice aux animaux.
    • Il y a encore des problèmes en Alaska. Si cela se produit dans la région de Beaufort, les gens ne pourront pas faire de récolte, ils devront déménager ou partir

Exercice en groupe

  • Les étudiants se sont divisés dans leurs classes et ont rédigé, sur des feuilles de tableaux, jointes au présent document, ce qu'ils pensaient et, plus particulièrement, les questions pour lesquelles ils aimeraient obtenir une réponse avant que l'ONÉ n'étudie une demande de forage en mer.

Mot de la fin

  • L'ONÉ reviendra à Inuvik en janvier pour recueillir les commentaires des gens et entendre leurs points de vue et leurs questions. Il serait heureux d'entendre le point de vue d'étudiants.

 

Date de modification :