Compte rendu de réunion - 9 février 2011

Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique

Compte rendu de réunion

Date and Location
Date Lieu
Mercredi
9 février 2011
14 h à 15 h 30
Salle de conférence de l'Office d'évaluation environnementale et socio-économique du Yukon
Whitehorse (YK)

Objet : Présentation de la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique aux membres de l'Office d'évaluation environnementale et socio-économique du Yukon

Participants
Participants
Stephen Mills
Ken McKinnon
Mike Maller
 
Gaétan Caron Président et premier dirigeant, ONÉ
David Hamilton

Membre, ONÉ

Brian Chambers Conseiller pour le dossier Arctique, ONÉ
Bharat Dixit Chef technique, Conservation des ressources, ONÉ
Pamela Romanchuk Spécialiste de l'environnement, ONÉ
Susan Gudgeon Coordonnatrice pour le dossier Arctique, ONÉ

Mot d'ouverture (par l'ONÉ et l'OÉESY)

  • Présentation du mandat de l'OÉESY
  • Présentation de la revue des exigences de forage extracôtier dans l'Arctique, y compris du mandat de l'ONÉ, des événements qui ont mené au lancement de la revue et des diverses phases.
  • On demande aux membres de l'OÉESY ce à quoi ils pensent lorsqu'on parle de forage en mer dans l'Arctique.

Échanges avec les membres de l'OÉESY

Pour répondre à la question qui leur est soumise, les membres de l'OÉESY mentionnent un certain nombre de points qui soulèvent des inquiétudes et qui suscitent l'intérêt, dont :

  1. Mesures et interventions d'urgence

    • Est-il techniquement possible de forer un puits et un puits de secours au cours de la même saison?
    • On doit entendre parler des mécanismes de prévention des explosions, et cela ne doit pas être le seul mécanisme de protection.
    • Même avec toutes les redondances, il y a encore des défaillances.
    • Les vraies questions, ce sont comment atteindre le pétrole, quoi en faire et qu'est-ce que ça va entraîner.

  2. Généralités

    • En ce qui a trait aux ententes sur les avantages (sur terre et en mer), quel est le rôle du MAINC? Si les caribous des Territoires du Nord-Ouest sont affectés, les ressources du Yukon (caribous de la Porcupine) seront alors utilisées; conséquemment, les ressources du Yukon (Vuntut Gwich'in) seront affectées également.
    • La région du versant Nord et du Yukon présente un problème complexe; les principaux utilisateurs proviennent des Territoires du Nord-Ouest et utilisent les ressources du Yukon (terrestres et aquatiques) alors que tout est lié et connecté. Ce sont deux territoires différents avec des régimes différents.
    • L'ONÉ devrait consulter le comité de chasseurs et de trappeurs de Aklavik et jeter un coup d'œil aux photos de l'Inuvialuit Regional Corporation et du Conseil inuvialuit de gestion du gibier. Il pourra constater le sens de collectivité créé (apprêter une baleine).
    • Au nord-est d'Ivvavik - clause qui porte inversion de la charge de la preuve (doit prouver pourquoi un projet ne peut être déplacé vers un autre lieu).
    • Cela complique la façon dont les définitions fonctionnent; dans quelle mesure la Loi sur l'évaluation environnementale et socioéconomique au Yukon s'imbrique dans tout cela?
    • Quand l'OÉESY entrerait-elle en jeu dans les activités de forage en mer?
    • Quand la revue sera-t-elle terminée?
    • On peut trouver de l'information sur le site Arctic Net.
    • Si un déversement de pétrole se répand au Yukon, qui s'en occuperait?
    • Qu'est-ce que le gouvernement du Yukon a dit?
    • Comment le Yukon participe-t-il? Directement, maintenant, ou lors de projets particuliers?
    • L'ONÉ devrait parler aux Autochtones d'Old Crow - leur département du patrimoine a une base de données très intéressante; savoir traditionnel - Babic (orthographe?), Herschel, etc.
    • Les familles sont coincées entre le Canada et l'Alaska.

  3. Caractère unique de l'environnement arctiques

    • Pourrait faire appel au Service canadien des glaces; voir comment le tourbillon océanique de Beaufort agit.
    • Le Groenland est-il confronté aux mêmes défis que ceux vécus à Beaufort?

  4. Valeur des ressources

    • Les zones de gestion des bélugas sont importantes et devraient être prises en compte.
    • Est-ce qu'il est possible que l'on construise quelque chose sur la terre, au Yukon (p. ex. des installations ou des infrastructures pour soutenir l'exploitation en mer)? Les parcs nationaux ont des règlements très stricts quand à l'utilisation des terres.
    • Comment la chaîne alimentaire fonctionne-t-elle? Peut-être qu'on veut que le pétrole atteigne le plancher océanique, peut-être pas. Un de nos principaux problèmes est le manque d'information sur la fonction écologique.
    • Excellente information terrestre disponible; Herschel Island
    • La plupart des voyagistes qui offrent des visites de Herschel Island sont installés à Whitehorse.

Mot de la fin et questions à étudier dans le futur

  • Le personnel de l'ONÉ est disponible pour répondre aux questions de l'OÉESY en lien avec la procédure de la revue.
  • l'OÉESY aimerait suivre le déroulement de la revue.
Date de modification :