Compte rendu de réunion - 7 décembre 2010 - Salle de conférence du Conseil tribal des Gwich'in, Inuvik (T.N.-O.)

Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique

Compte rendu de réunion

Date and Location
Date Lieu
Mardi
7 décembre 2010
15 h à 16 h
Salle de conférence du Conseil tribal des Gwich'in
Inuvik (T.N.-O.)

Objet : Présenter la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique aux membres du Conseil tribal des Gwich'in

Participants
Participants
Richard Nerysoo Président, Conseil tribal des Gwich'in
Gaétan Caron Président et premier dirigeant, ONÉ
David Hamilton Membre, ONÉ
Brian Chambers Conseiller pour le dossier Arctique, ONÉ
Susan Gudgeon Coordonnatrice pour le dossier Arctique, Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, ONÉ

Mot d'ouverture

  • Présentation de la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, y compris le mandat de l'ONÉ, les événements qui ont mené au lancement de la revue et les diverses phases.
  • On demande aux membres du Conseil tribal quelles sont les questions auxquelles ils veulent des réponses avant que l'Office n'étudie une demande de forage en mer.

Échanges avec le président du Conseil tribal des Gwich'in

Pour répondre à la question qui lui est soumise, le président souligne un certain nombre de points qui soulèvent des inquiétudes et suscitent l'intérêt, dont :

  1. Clarté du mandat et autorité de l'ONÉ en ce qui a trait au forage en mer

    • Quelles politiques sur l'expédition influencent les décisions de l'ONÉ? De quelle façon?

  2. Mesures et interventions d'urgence
    • La capacité actuelle est faible, car les gens n'ont pas travaillé sur les installations de forage dans l'Arctique depuis de nombreuses années.
    • Étant donné que les activités de forage en mer ont été abandonnées il y a longtemps, la capacité de brise-glace a également été perdue

  3. Généralités

    • Les Gwich'in ont conscience du rôle des Inuvialuits, mais ils ont également des droits existants selon les frontières établies dans le Traité 11.
    • Comment les activités d'exploration dans l'Arctique s'inscrivent-elles dans la politique de l'Arctique circumpolaire sur le forage en mer?
    • On met l'accent sur les activités de forage en tant que telles, mais y aura-t-il d'autres conséquences?
    • Le développement portuaire est un point à examiner, en ce qui a trait aux capacités et à l'infrastructure.
    • Le Canada peut être un chef de file en matière de réglementation pour les forages extracôtiers : être ferme et équitable afin de gagner la confiance du public.
    • La meilleure information technique et les meilleures politiques devraient servir de cadre d'orientation, non pas de questions de souveraineté.
    • La protection de l'environnement dans le cadre des forages en mer est entre les mains de l'ONÉ.

  4. Caractère unique de l'environnement arctique

    • Il n'y a pas de recherche en cours pour déterminer si nous avons la capacité d'intervenir en cas d'urgence dans l'Arctique.
    • Les essais d'équipement devraient être menés sur l'eau et sur la glace, à l'aide d'équipement qui a été exposé aux éléments uniques de l'environnement arctique.
    • Les changements climatiques auront une incidence sur la technologie nécessaire (plus d'accumulation de glace).

  5. Valeur des ressources

    • En raison du processus migratoire, ce n'est pas seulement la mer de Beaufort qui subira les conséquences d'un éventuel déversement.

Mot de la fin

  • Le Conseil tribal des Gwich'in a l'intention de prendre une part plus active à la revue, afin de mieux comprendre les conséquences sur leur peuple.
  • La réussite de la participation sera évaluée en fonction de l'incidence que les suggestions formulées par le public auront sur la politique, à la fin de la revue.
  • L'ONÉ reviendra à Inuvik en janvier pour recueillir les commentaires des gens et entendre leurs points de vue et leurs questions.
Date de modification :