Compte rendu de réunion - 8 décembre 2010 - Bibliothèque publique d'Inuvik, Inuvik (T.N.-O.)

Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique

Compte rendu de réunion

Date and Location
Date Lieu
Mercredi
8 décembre 2010
10 h 30 à 12 h
Bibliothèque publique d'Inuvik
Inuvik (T.N.-O.)

Objet : Présenter la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique aux membres du Conseil consultatif de la gestion de la faune (North Slope)

Participants
Participants
Lindsay Staples Présidente, CCGF (North Slope)
Ernest Pokiak Membre
Danny C. Gordon Membre
Doug Larsen Membre
Rob Florkiewicz Membre
Christian Bucher Membre
Dorothy Cooley Membre suppléant
Jennifer Smith Personnel du secrétariat
Christine Cleghorn Personnel du secrétariat
Gaétan Caron Président et premier dirigeant, ONÉ
David Hamilton Membre, ONÉ
Shirley Dawe Gestionnaire de projet adjointe, Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, ONÉ
Brian Chambers Conseiller pour le dossier Arctique, ONÉ
Bharat Dixit Chef technique, Conservation des ressources, ONÉ
Pamela Romanchuk Spécialiste de l'environnement, ONÉ
Susan Gudgeon Coordonnatrice pour le dossier Arctique, Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, ONÉ

Mot d'ouverture

  • Présentation de la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, y compris le mandat de l'ONÉ, les événements qui ont mené au lancement de la revue et ses diverses phases.
  • On demande aux membres du CCGF (North Slope) quelles sont les questions auxquelles les gens veulent des réponses avant que l'Office n'étudie une demande de forage en mer.

Échanges avec le CCGF (North Slope)

Pour répondre à la question qui leur est soumise, les membres du CCGF (North Slope) mentionnent un certain nombre de points qui soulèvent des inquiétudes et qui suscitent l'intérêt, dont :

  1. Mesures et interventions d'urgence

    • Étant donné l'environnement dans l'Arctique, une des approches possibles serait de forer deux puits en même temps, plutôt que de respecter l'exigence actuelle qui prévoit le forage d'un puits de secours au cours de la même saison.
    • Il existe énormément d'information au sujet des puits de secours, qui a été recueillie au fil des ans.
    • Un jour, un accident surviendra (peut-être en raison des conditions météorologiques) et creuser le puits de secours pourrait nous réconforter un peu.
    • Forer deux puits en même temps serait moins dommageable pour l'environnement.
    • La capacité de faire face à un déversement de pétrole doit être présente dès le début; on ne peut pas attendre qu'un incident survienne.
    • Les conditions météorologiques imprévisibles ajoutent à la complexité.

  2. Généralités

    • En ce qui a trait aux demandes d'information, étant donné la portée des questions, qui pourra y répondre et comment les réponses seront-elles vérifiées?
    • Nous devrions étudier diverses mesures d'intervention.
    • Il se peut qu'il n'y ait pas de réponse rapide ou infaillibles à toutes les questions. Il devrait y avoir des principes d'orientation pour l'ONÉ lorsqu'il étudie une demande de forage extracôtier dans l'Arctique, et ces principes devraient être affichés au tout début du rapport.
    • Le pire scénario possible sera deux fois pire que ce qui s'est passé dans le golfe, à cause de la glace.
    • Peu importe la qualité des plans, il y a toujours quelqu'un qui fait une erreur et ce risque est accru par les longues heures de travail.
    • La terre change déjà en raison des changements climatiques
    • Toutes les terres ne sont pas créées égales.
    • North Slope est particulièrement vulnérable, aux déversements, car la région se situe sur la trajectoire de la dérive des hydrocarbures (de même que la côte de l'Alaska).
    • Des études et rapports antérieurs peuvent être utilisés (surveillance en Alaska, limites de la responsabilité, conceptualisation du pire scénario).
    • Les sociétés doivent avoir la capacité d'intervention en cas d'incident dès le départ, et ne devraient pas attendre qu'un accident survienne.
    • Inquiétudes par rapport à la coordination entre les gouvernements pour assurer la supervision des activités.

  3. Évaluation du risque

    • Même si les probabilités sont faibles, les conséquences sont graves.
    • La meilleure information disponible ne décrit pas nécessairement ce qui doit être pour évaluer les risques.
    • Méthodologie pour l'évaluation des risques : quel niveau est jugé acceptable? Comment gérer les risques cumulatifs et l'ampleur de la mise en valeur? Que faire lorsqu'on atteint le seuil de risque acceptable?

  4. Valeur des ressourcess:

    • Si vous prenez soin de la terre, elle prendra soin de vous.
    • Comment associer un prix aux poissons et aux animaux essentiels aux collectivités côtières?
    • Le peuple chasse le béluga depuis des années : il est difficile de contrôler les choses dans la mer, comme les poissons.
    • Il y a cinq rivières qui confluent dans la région de North Slope, et c'est un lieu de cueillette important.
    • La terre est comme un entrepôt : si vous la gardez propre et bien en ordre, vous trouverez ce que vous cherchez facilement. Sinon, vous ne trouverez rien (l'industrie laisse des barils ou des câbles sur la terre et les caribous restent coincés dans les câbles).
    • Ce qui restera dans la chaîne alimentaire au fil du temps doit être pris en compte (p. ex. les dispersants)
    • De nombreuses espèces sont vulnérables en cas de déversement dans l'Arctique, et ce n'est pas la même chose que pour les autres pipelines
    • Les sources de nourriture traditionnelle seraient perturbées : un déversement en mer diminuerait les sources de nourriture traditionnelle de rechange.
    • Le peuple ne dépend pas uniquement d'une espèce.
    • Un déversement pourrait influencer la capacité des Inuvialuits à choisir entre les espèces, et cela pourrait avoir des répercussions étendues.

Mot de clôture

  • Les membres du CCGF (North Slope) participeront activement tout au long de la revue.
  • L'ONÉ effectuera un suivi auprès du CCGF (North Slope) au sujet des rapports et des études existants. es and report
Date de modification :