Résumé des notes prises lors de la journée portes ouvertes - 20 janvier 2011

Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique

Résumé des notes prises lors de la journée portes ouvertes

Date and Location
Date Lieu
Jeudi
20 janvier 2011
18 h à 21 h
Salle Ingamo
Inuvik (T.N.-O.)

Objet : Présentation de la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique aux habitants d'Inuvik

Participants
Participants
Les habitants d'Inuvik
Doug Esogak
Steve Baryluk
 
Gaétan Caron Président et premier dirigeant, ONÉ
David Hamilton Membre, ONÉ
Brian Chambers Conseiller pour le dossier Arctique, ONÉ
Bharat Dixit Chef technique, Conservation des ressources, ONÉ
Pamela Romanchuk Spécialiste de l'environnement, ONÉ
Susan Gudgeon Coordonnatrice pour le dossier Arctique, Revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, ONÉ

Mot d'ouverture (par l'ONÉ)

  • Présentation de la revue des exigences pour le forage extracôtier dans l'Arctique, y compris du mandat de l'ONÉ, des événements qui ont mené au lancement de la revue et de ses diverses phases. On a demandé aux habitants quelles sont les questions auxquelles ils veulent des réponses avant que l'Office n'étudie une demande de forage en mer.

Échanges avec les habitants d'Inuvik

Pour répondre à la question qui leur est soumise, les habitants indiquent un certain nombre de points qui soulèvent des inquiétudes et suscitent l'intérêt, notamment :

  1. Mesures et interventions d'urgence

    • Les mécanismes de prévention des explosions sont-ils obligatoires? Est-ce que c'est précisé dans le Règlement sur le forage et la production?
    • Comment les gens seront-ils formés pour intervenir en cas d'urgence?
    • Comment les gens atteindront-ils le site du sinistre, dans la mer de Beaufort?

  2. Généralités

    • Comment les gens peuvent-ils être certains qu'ils recevront des réponses à leurs questions?
    • Combien de temps durera la première phase?
    • Aurons-nous accès au rapport de la revue?
    • La technologie du navire de forage a-t-elle déjà été éprouvée?
    • Quels seront les avantages pour les habitants de la région?
    • S'il n'y a aucun avantage pour les habitants, pourquoi prendre le risque de forer?
    • Les sociétés savent-elles de quoi elles parlent? On devrait examiner le savoir traditionnel lorsqu'il est question des eaux profondes.
    • Comment les sociétés défendent-elles leur position, lorsqu'elles présentent une demande de forage?
    • Que signifie un permis de prospection, et combien de temps ces permis durent-ils? Est-ce que les permis de prospection arrivent à échéance après un certain nombre d'années?
    • Combien d'argent a été dépensé et combien de gens de la région ont été embauchés au cours des cinq dernières années, lors des travaux d'exploration?
    • Y aura-t-il des emplois pour les gens de la région, si on donne le feu vert aux travaux de forage en mer?
    • À qui incombe-t-il de superviser les autres bateaux et les installations d'entreposage dans la région?
    • Si un problème n'est pas du ressort de l'ONÉ, les autres autorités ne sont peut-être pas au courant de nos préoccupations et ne les jugent pas importantes.
    • Comment pouvons-nous être sûrs que les entrepreneurs vont aussi respecter les exigences?
    • Quel est le niveau/seuil pour les effets cumulatifs? Où se trouve la limite? Il y pourrait y avoir 50 demandes.
    • Quelles leçons avons-nous tirées de l'incident dans le golfe (combien d'infractions avant d'ordonner la fermeture)?
    • Y aura-t-il des saisons précises durant lesquelles les sociétés pourront forer?
    • L'ONÉ doit s'impliquer pour formuler des recommandations qui ont du mordant.
    • S'il y a un accident, comment organiserons-nous l'indemnisation? Nos ressources vitales pourraient être rayées de la carte.

  3. Inspections et surveillance

    • Les personnes qui surveillent l'environnement et la faune peuvent être intimidées : si elles parlent, elles pourraient perdre leur emploi.
    • L'ONÉ sera-t-il sur place en tout temps?
    • Les recommandations doivent être assez solides (les personnes responsables de la faune doivent être à l'aise de reporter les problèmes et d'exiger l'arrêt des opérations).

  4. Caractère unique de l'environnement et des courants arctiques

    • Comment organiser la récupération dans des conditions météorologiques différentes? Ce n'est pas la même situation que dans le golfe.
    • Des tests ont-ils été effectués pour savoir comment les hydrocarbures réagissent sous la glace, dans l'Arctique? À quelle distance des rives les tests ont-ils été menés?
    • Dans quelle mesure devrait-on restreindre les activités de forage, en raison de la glace?

  5. Valeur des ressources

    • Nous devons protéger les animaux et les terres.
    • Un accident pourrait éliminer toute une génération de bélugas, peut-être même plus.

Mot de la fin et questions à étudier dans le futur

  • L'ONÉ offre son aide aux habitants d'Inuvik, s'ils en ont besoin, pour préparer la deuxième phase de la revue, afin qu'ils soient à l'aise de participer au processus.
Date de modification :