Enjeux liés aux pipelines au sein des municipalités - Questions et réponses

Quelles autres initiatives pouvons-nous envisager pour gagner la confiance des municipalités et faire preuve de transparence?

NRCAER : Invitez-les à une rencontre et amorcez un dialogue franc. S’il existe des possibilités de formation conjointe, allez-y. Pour nous, l’objectif commun est la sécurité du public, et, avec le temps, nous avons appris à chercher des solutions valables à l’échelle régionale en travaillant comme un collectif. Les municipalités existent pour satisfaire les demandes de la population. L’industrie existe parce que la population la tolère. Cherchez les éléments qui vous rapprochent des municipalités. Quels sont les buts de votre société en matière de responsabilité sociale d’entreprise? Comment ces buts rejoignent-ils ceux des municipalités? L’établissement d’une relation de confiance repose impérativement des échanges fréquents et permanents.

Si une municipalité privilégie les assemblées publiques comme mode de consultation, que proposez vous pour éviter que ces rencontres ne deviennent qu’un forum pour les éléments du public les plus revendicateurs, plutôt qu’une rencontre où il est possible de poser des questions sérieuses et recevoir des réponses du même ordre?

NRCAER : Les gens assistent à des assemblées publiques pour recevoir les informations les plus à jour et poser des questions. Cependant, les éléments d’information que recherchent les gens ne sont pas tous les mêmes. Je me dis toujours qu’il faut « respecter son auditoire. » Si vous le pouvez, retenez les services d’un modérateur indépendant et compétent, bien connu dans la collectivité, qui établira les règles de la séance. C’est ce que nous avons fait pendant des années par l’entremise de « Life in the Heartland », jusqu’à ce que la confiance s’établisse entre les parties. Notre formule consistait en une présentation, après laquelle les participants pouvaient circuler à travers divers stands thématiques et discuter avec des experts, ou se rendre à des centres d’information pour poser des questions. Dans l’ensemble, les gens aimaient cette formule. Et ceux qui ne l’aimaient pas avaient vraisemblablement d’autres priorités.

Vous pourriez aussi penser à utiliser les médias sociaux ou à tenir une « séance portes ouvertes virtuelle », où les gens pourraient afficher leurs questions. Dans ce cas, vous devez vous engager à répondre rapidement à celles-ci. Les publications et les ressources sur la communication des risques de Peter Sandman et Vince Covello sont une riche mine d’information.

Est-ce que les municipalités ont un forum commun au Canada? Certaines expériences et méthodes actuellement en place dans l’Ouest du Canada pourraient être utiles. Des échanges en la matière sont aussi possibles. Un registre canadien ses pipelines constituerait une brillante suggestion!

NRCAER : Il y a la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et l’Association canadienne des chefs de pompiers. Les municipalités des quatre coins du pays ont aussi participé à quelques initiatives. L’accès aux données du service e911 est un exemple qui me vient à l’esprit où il y a eu une collaboration entre les municipalités.

 

Date de modification :