Groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité

  1. Qu’est-ce que le groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité?
  2. Quels sont les organismes membres du groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité?
  3. De quelle manière le groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité influe-t-il sur la culture de sécurité dans le secteur pétrolier et gazier?
  4. Quels sont les objectifs prioritaires du groupe de travail pour 2017?

1. Qu’est-ce que le groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité?

Le groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité réunit des organismes de réglementation du secteur pétrolier et gazier (exploration et production extracôtières ou sur la terre ferme ainsi que transport par pipeline) qui souhaitent que la culture de sécurité devienne un aspect inhérent aux activités précitées, un catalyseur de l’amélioration de la sécurité et de la protection de l’environnement.

2. Quels sont les organismes membres du groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité?

À l’heure actuelle, le groupe de travail réunit le Bureau of Safety and Environmental Enforcement et la Pipeline and Hazardous Materials Safety Agency, deux organismes américains, alors que du côté canadien y sont présents l’Office Canada – Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers, l’Office Canada – Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers, l’Alberta Energy Regulator, la British Columbia Oil and Gas Commission et l’Office national de l’énergie.

3. De quelle manière le groupe de travail des organismes de réglementation nord-américains sur la culture de sécurité influe-t-il sur la culture de sécurité dans le secteur pétrolier et gazier?

Collectivement, le groupe de travail concentre ses efforts sur ce qui suit :

  • arriver à une compréhension de l’expression culture de sécurité partagée par tous les organismes de réglementation et par quiconque œuvre dans les domaines de l’exploration, de la production ou du transport de pétrole et de gaz;
  • énoncer clairement les attentes des organismes de réglementation en matière de culture de sécurité;
  • proposer des outils pour reconnaître et mesurer les attributs organisationnels associés à la culture de sécurité;
  • collaborer à l’élaboration de matériel de référence et d’autres ressources, à l’égard de la culture de sécurité, visant l’emploi d’une terminologie claire et uniforme ainsi que, dans la mesure du possible, des définitions précises pour ce qui est des dimensions et des attributs d’une telle culture.

4. Quels sont les objectifs prioritaires du groupe de travail pour 2017?

Le groupe de travail a trois grandes visées pour 2017.

  1. Élaborer des outils permettant de percevoir tout signal de force ou de faiblesse au chapitre de la culture de sécurité d’une organisation qui s’occupe notamment d’exploration, de production ou de transport de pétrole et de gaz.
  2. Examiner la façon dont un organisme de réglementation peut influer sur la culture de sécurité, dans le cadre de ses activités de surveillance et d’exécution, sans oublier la manière dont les positions prises et le ton adopté peuvent aussi avoir une incidence sur les résultats en sécurité ou en protection de l’environnement.
  3. Être à l’origine de formation, d’encadrement et de mentorat visant à créer de la capacité de même qu’à acquérir des compétences en culture de sécurité dans le domaine de la réglementation.

 

Date de modification :