Aperçu du marché : Pouvez-vous deviner d’où provient l’électricité?

Date de diffusion : 2018-01-03

Quelles sont les sources d’énergie auxquelles les provinces et territoires du Canada ont recours pour produire leur électricité? Le graphique à aires empilées qui suit illustre la répartition de l’électricité produite selon sa source entre 2005 et 2016. Un tel graphique existe pour chaque province et territoire. Pouvez-vous relier les différents graphiques à leur région d’origine selon les sources de production de l’électricité?

Pour un complément d’information : Panorama de l’électricité renouvelable au Canada en 2017.

Pouvez-vous relier la province ou le territoire au graphique approprié?

bannière

0.

Par exemple, si vous cliquez sur le graphique qui suit, vous verrez qu’il s’agit de la répartition de toute l’électricité produite au Canada selon la source entre 2005 et 2016. Maintenant, pouvez-vous deviner ce qu’il en est pour chaque province et territoire?

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité au Canada entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 59,6 %); éolien (hausse, de 0,2 % à 4,7 %); biomasse (hausse, de 1,3 % à 2,0 %); énergie solaire (hausse, de nulle à 0,5 %); charbon (baisse, de 16,1 % à 9,3 %); gaz naturel (hausse, de 6,8 % à 9,6 %); pétrole et diesel (baisse, de 1,8 % à 0,5 %).

1.

Cette province des Prairies s’en remet surtout au charbon et au gaz naturel mais consomme aussi une quantité importante d’hydroélectricité.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité en Saskatchewan entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (variation entre 13,4 % et 23,2 %); éolien (moyenne de 2,7 %); charbon (baisse, de 67,0 % à 49,3 %); gaz naturel (hausse, de 9,3 % à 33,7 %).

2.

Cette province présente le pourcentage le plus élevé de production éolienne, toute province et tout territoire confondus.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité à l’Île-du-Prince-Édouard entre 2005 et 2016 : éolien (hausse, de 97,8 % à 98,1 %); biomasse (0,9 % en 2016); pétrole et diesel (baisse, de 2,2 % à 1,0 %).

3.

Il s’agit de la seule province des Maritimes dont l’électricité provient surtout de centrales au charbon.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité en Nouvelle-Écosse entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 10,2 %); éolien (hausse, de 1,0 % à 10,6 %); biomasse (moyenne de 3,0 %); charbon (baisse, de 77,9 % à 63,7 %); gaz naturel (fluctuation de 2,1 % en 2005 à une pointe de 21,9 % en 2012 et recul subséquent jusqu’à 12,9 % en 2016). pétrole et diesel (baisse, de 4,6 % à 1,6 %).

4.

Outre l’hydroélectricité, ce territoire produit aussi une part importante de son électricité à partir de centrales alimentées au diesel.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité dans les Territoires du Nord-Ouest entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (fluctuation de 36,6 % en 2005 à une pointe de 69,8 % en 2016); éolien (hausse, de nulle en 2012 à 3,9 % en 2016); gaz naturel (baisse, de 22,5 % à 3,9 %, avec fluctuations d’année en année); pétrole et diesel (moyenne de 43,0 %, mais baisse à 22,4 % en 2016).

5.

Cette province de l’Est du Canada est l’une des deux seules au pays à avoir recours à l’énergie nucléaire pour produire de l’électricité.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité au Nouveau-Brunswick entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (fluctuation de 18,4 % en 2005 à 33,0 % en 2011 puis retour à 20,6 % en 2016); éolien (hausse, de nulle à 5,6 %); biomasse (stable autour de 4,0 %); nucléaire (nulle entre 2009 et 2011 puis hausse jusqu’à 29,9 % en 2016); charbon (fluctuation de 13,9 % en 2005 à une moyenne de 21,6 % entre 2009 et 2011 puis baisse jusqu’à 20,7 % en 2016); gaz naturel (hausse, de 9,4 % à 15,5 %); pétrole et diesel (baisse, de 34,7 % à 3,9 %).

6.

Cette province, qui privilégie l’hydroélectricité, a aussi produit de l’énergie nucléaire jusqu’à la fin de 2012.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité au Québec entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 95,9 %); éolien (hausse, de 0,2 % à 3,6 %); biomasse (hausse, de 0,4 % à 1,0 %); nucléaire (baisse, de 1,4 % à nulle en 2012); gaz naturel, pétrole et diesel (environ 0,2 % en 2016).

7.

Les centrales au charbon et alimentées au gaz naturel dominent dans cette province, qui produit néanmoins la plus grande quantité d’énergie éolienne dans l’Ouest canadien.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité en Alberta entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (baisse, de 3,4 % à 2,8 %); biomasse (hausse, de 2,5 % à 2,7 %); éolien (hausse, de 1,1 % à 6,9 %); charbon (baisse, de 64,3 % à 47,4 %); gaz naturel (hausse, de 28,7 % à 40,3 %).

8.

Cette province produit 97 % de son électricité à partir de ressources hydrauliques, ce qui représente le pourcentage le plus élevé à cet égard, toute province et tout territoire confondus.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité au Manitoba entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne d’environ 97,5 %); éolien (hausse, de 0,1 % à 2,4 %); biomasse (stable à moins de 0,5 %); Charbon, gaz naturel, pétrole et diesel (moyenne inférieure à 0,5 % dans chaque cas, se rapprochant de nulle).

9.

Cette province s’en remet principalement aux centrales nucléaires et a cessé d’avoir recours à celles au charbon en 2014.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité en Ontario entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 23,1 %); éolien et énergie solaire (hausse, de nulle à respectivement 7,8 % et 2,3 %); biomasse (stable à 0,7 %); nucléaire (hausse, de 49,6 % à 58,3 %); charbon (baisse, de 18,7 % à nulle en 2014); gaz naturel (pointe de 16,1 % en 2011 et recul subséquent jusqu’à 8,2 %).

10.

Ce sont des centrales alimentées au diesel qui produisent presque toute l’électricité dans ce territoire.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité au Nunavut entre 2005 et 2016 : pétrole et diesel (quasi intégralité depuis 2005); énergie solaire (moins de 0,1 GWh par année, quantité trop petite pour être visible sur le graphique).

11.

Cette province de l’Est du Canada produit la majeure partie de son électricité à partir de ressources hydrauliques, les centrales alimentées au diesel arrivant au deuxième rang.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité à Terre-Neuve-et-Labrador entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 95,8 %); éolien et biomasse (ensemble, moins de 1 %); gaz naturel (moyenne de 1,2 %); pétrole et diesel (moyenne de 2,7 %).

12.

Ce territoire produit la plus grande partie de son électricité à partir de ressources hydrauliques.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité au Yukon entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 93,8 %); pétrole et diesel (moyenne de 6,0 %); éolien, énergie solaire et gaz naturel (ensemble, environ 0,8 % en 2016).

13.

Cette province privilégie l’hydroélectricité mais une part importante de son électricité tire sa source de la biomasse provenant de l’industrie forestière.

Source et description

Source : Office

Description : Ce graphique illustre la répartition des sources d’électricité en Colombie-Britannique entre 2005 et 2016 : hydroélectricité (moyenne de 88,9 %); éolien (hausse, de nulle en 2008 à 1,4 %); biomasse (hausse, de 4,8 % à 9,0 %); gaz naturel (baisse, de 5,1 % à 1,5 %).

Combien de bonnes réponses avez-vous eu? Pour en apprendre davantage : Statistiques et publications de l’Office sur l’électricité ainsi que Panorama de l’électricité renouvelable au Canada en 2017.

 

Date de modification :